Réseau social

01 juillet 2014 13:53; Act: 01.07.2014 15:50 Print

Twitter teste un bouton d'achat intégré aux tweets

Les utilisateurs du service de microblogging devraient bientôt pouvoir faire leurs courses directement depuis leur fil d'actualités.

Une faute?

L'apparition aux Etats-Unis d'un nouveau bouton «Buy Now» (acheter maintenant) sur Twitter laisse penser que le service de microblogging pourrait poursuivre son incursion dans le commerce électronique. Elle avait été initiée, il y a quelques mois, avec l'expérience #AmazonCart, qui permettait d'ajouter un produit à son panier Amazon en ajoutant ce hashtag à un tweet.

Le site spécialisé Re/code a en effet aperçu cette nouvelle fonction d'achat intégrée dans certains tweets sur mobile du site d'e-commerce Fancy.com, avec qui Twitter a signé un partenariat. Attendu depuis un moment, le bouton doit permettre aux utilisateurs de la plateforme d'acheter des produits tweetés par des marques sans quitter le service de microblogging.

Rachat de TapCommerce

Twitter s'est par ailleurs renforcé dans la publicité. Le service a racheté la société TapCommerce. Basée à New York, San Francisco et Londres, elle s'est spécialisée dans le ciblage des consommateurs, afin de les inciter à revenir sur les applications ou à télécharger d'autres applications appartenant à un même groupe. Elle revendique travailler aujourd'hui sur plus de 50'000 applications. Le montant de l'acquisition n'a pas été communiqué mais s'élèverait à 100 millions de dollars (89 millions de francs), selon le «Wall Street Journal», qui cite une source proche du dossier.

«La plateforme de TapCommerce était déjà largement intégrée dans MoPub, le système publicitaire pour mobiles de Twitter. Nous comptons élargir notre rôle en étant partie intégrante du réseau de publicité de Twitter», précise Brian Long, cofondateur de TapCommerce, sur le blog de la société. Le dirigeant précise par ailleurs que cette acquisition n'aura aucune conséquence pour les clients actuels de la société new-yorkaise.

Twitter s'est lancé depuis le début de l'année dans une série d'acquisitions, en particulier de sociétés de mesure d'audience et d'impact de programmes de télévision ou de publicité sur les réseaux sociaux, parmi lesquelles les sociétés américaines Gnip ou SnappyTV, la française Mesagraph ou encore la britannique SecondSync.

(man/afp)