Mobilité

01 octobre 2019 21:54; Act: 01.10.2019 22:28 Print

Uber met le paquet pour rassurer ses passagers

Le service de véhicule avec chauffeur prépare une fonction d’enregistrement audio pour les clients qui ne se sentent pas en sécurité.

Sur ce sujet
Une faute?

La firme américaine pourrait bientôt compléter son onglet Safety Toolkit, déjà doté d’un bouton pour appeler la police et partager sa position avec ses proches. Spécialisée dans la rétro-ingénierie, la blogueuse Jane Wong a repéré une nouvelle option dans l’application. Elle permet au passager d’activer l’enregistrement audio en cas de sentiment d’insécurité lors d’un trajet. Les équipes d’Uber seraient alors alertées, et pourraient prendre les mesures adéquates.

Confronté, comme Uber, à des scandales d’agressions sexuelles impliquant ses conducteurs, son concurrent chinois Didi Chuxing avait pris l’an dernier une mesure drastique: l’enregistrement audio systématique des trajets. Les fichiers cryptés sont téléchargés sur les serveurs de l’entreprise et supprimés automatiquement sept jours après si aucune plainte n’a été déposée entre-temps. Ni les chauffeurs ni les passagers ne peuvent y avoir accès.

Sous pression aux États-Unis, Uber a indiqué la semaine dernière que ses clients pourraient s’assurer que le chauffeur qui se présente à eux est bien celui qui était prévu grâce à un code unique à quatre chiffres envoyé sur mobile, voire automatiquement grâce à un échange d’ultrasons avec le smartphone de la personne au volant. L’app des chauffeurs comporte, elle, une technologie de reconnaissance faciale améliorée pour vérifier régulièrement leur identité.

(laf)