Adultère découvert dans Street View

01 avril 2009 11:11; Act: 01.04.2009 11:33 Print

Un blogeur affirme avoir piégé le Sun avec une fausse histoire

Un blogeur américain prétend avoir trompé le tabloïd britannique en envoyant une fausse histoire d’adultère découvert à l’aide du service de visites virtuelles Google Street View.

Une faute?

Selon les faits relatés dans un article publié hier par le journal britannique The Sun, une femme aurait demandé le divorce après avoir repéré et reconnu la voiture de son mari parquée devant l’habitation d’une de ses amies, dans la ville de Londres. La découverte aurait été faite en naviguant dans le service Street View de Google, permettant de se promener virtuellement dans les rues des villes.

Comme le rapporte le tabloïd britannique, le mari infidèle avait affirmé être en déplacement pour affaires, mais l’excuse n’aurait pas tenu longtemps au vu des photos de la Range Rover reconnaissable à ses enjoliveurs et parquée devant l’immeuble de sa maîtresse.

Bonne blague

L’histoire serait en fait une supercherie de l’auteur du blog humoristique «Idiot Forever» qui prétend avoir piégé le journal dans un billet publié le 31 mars dernier. Il indique ainsi avoir envoyé un mail avec l’histoire en question à la rédaction depuis une fausse adresse et sous un nom d’emprunt. Le message était accompagné d’une photo pourtant peu explicite de la rue provenant de Google Maps, en guise de preuve. Un détail qui aurait été survolé par le journal qui a publié néanmoins l’histoire insolite.

Actif depuis quelques jours en Grande-Bretagne, le service de Google a déjà fait parler de lui et a dû retirer les photos d’une personne sortant d’un sex-shop de Soho et d’un homme capturé par les caméras de Google en train de vomir sur le trottoir.