Tinder

23 janvier 2020 17:22; Act: 23.01.2020 17:22 Print

Un bouton pour les rendez-vous qui tournent mal

L'app de rencontres Tinder va intégrer un outil qui permettra d'avertir la police si une personne se sent en danger lors d'un rendez-vous.

storybild

Tinder existe depuis 2012. (Photo: Keystone/Sascha Steinbach)

Sur ce sujet
Une faute?

Afin d'améliorer la sécurité des utilisateurs de son app de rencontres Tinder, la firme Match Group est sur le point d'intégrer un bouton d'urgence sur sa célèbre plateforme. Il vise à permettre aux personnes se sentant en danger lors d'un rendez-vous avec un autre utilisateur d'alerter les forces de l'ordre. Selon le «Wall Street Journal», le nouveau bouton sera déployé à partir de fin janvier à commencer par les Etats-Unis.

La nouvelle fonctionnalité s'appuie sur une technologie développée par la société Noonlight qui trace la localisation des utilisateurs et envoie des notifications à la police en cas d'alerte. Avant un rendez-vous, l'utilisateur pourra insérer le lieu et l'heure de la rencontre. La société assure que les informations de localisation ajoutées par l'utilisateur ne seront en aucun cas utilisées à des fin de marketing et qu'elles seront traitées par le service tiers Noonlight et non par Tinder. Les utilisateurs pourront par ailleurs ajouter un badge à leur profil Tinder afin d'afficher le fait qu'ils sont «protégés» par la nouvelle fonctionnalité de Noonlight.

Pour prévenir les fausses alertes lorsque quelqu'un appuie sur le bouton, le système va d'abord envoyer un message à l'utilisateur pour lui demander s'il a vraiment besoin d'aide. S'il ne répond pas, le service Noonlight contactera la police. Match Group est conscient que des faux signalements pourraient néanmoins être déclenchés. «Nous avons pris en compte les faux positifs. Dans le pire des cas, quelqu'un frappera à la porte. Ce n'est pas si grave», a déclaré au quotidien américain Mandy Ginsberg, à la tête de Match Group.

A noter que d'autres apps disposent déjà d'un bouton d'urgence. C'est le cas du service Uber à destination des clients qui réservent une course, ainsi que pour les conducteurs.

(man)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Circo Loco le 23.01.2020 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une solution simple...

    ...rencontrer des gens pour de vrai : bistrot, théâtre, toutou à balader, club de n'importe quoi etc... et vous ne laisserez pas traîner vos informations intimes dans un système électronique où elles sont accessibles à vos éventuels futurs amants, mais aussi à des tas de gens qui vont vous pourrir la vie (pubs, fichages etc...). Le p'tit bal du samedi soir, autrefois, tenait lieu d'appli de rencontres, avec le même taux de réussites et d'échecs.

  • Baladin09 le 23.01.2020 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    trop de boutons tuent les boutons

    Tu peux aussi avoir des boutons, mais quelques jours après la rencontre....

  • Biby le 23.01.2020 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui ose encore?

    Qui ose encore, à notre époque, proposer un rancard à une femme? Qui veut des procès ?

Les derniers commentaires

  • Idiot utile le 24.01.2020 14:23 Report dénoncer ce commentaire

    Les temps sont durs pour les célib'

    Voilà où on en arrive, magnifique. En même temps, pour ceux qui prône le retour à la drague "à l'ancienne" en Suisse, je vous souhaite bien du courage par les temps qui courent, entre les lieux de sortie nocturnes inexistants / glauques / ultra select et les femmes du XXIe lobotomisées par la propagande féministe qui les transforme en princesses victimaires agressives et ultra-exigeantes, faut être sacrément motivé. Au moins Internet permet de filtrer un peu.

  • floppy le 24.01.2020 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 rencontre peut déclencher d autre rencontre

    Et peut être rencontrer l homme de ça vie comme ça. ..un homme force de l ordre fera l affaire :-)

  • VivaDingDong le 24.01.2020 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    #sanction #repression

    #metoo continue sa progression Bientôt plus de rapports humains possibles sans bénédiction étatisée #repression #controle #desflicspartout #elleestpasbellelavie #orwell

    • J'essaie de comprendre... le 24.01.2020 13:18 Report dénoncer ce commentaire

      @VivaDingDong

      Parce que vous pensez que sans harcèlement, agression et viol (ce que dénonce le mouvement #metoo), aucun rapport humain n'est possible donc ?

    • Renseigne-toi mieux le 24.01.2020 14:56 Report dénoncer ce commentaire

      @VivaDingDong

      Vous savez ce qu'est le mouvement metoo au moins ? Apparemment pas. Et comme beaucoup, vous ne savez pas non plus ce qui est dénoncé dans ce mouvement sur internet (des faits et rien que des faits, aucun nom, aucune accusation ciblée, rien, juste des victimes - femmes, hommes et enfants - qui racontent ce qui leur ait arrivé)

  • Lulu le 24.01.2020 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très sélectif

    Tinder, Lovoo, etc. Quand tu es petit, moche et handicapé, comme moi, évite. Complètement inutile.

  • Nicky73 le 24.01.2020 06:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À bannir ces réseaux sociaux de m....

    C'est pour quand un bouton pour dégager ces réseau sociaux...qui servent juste à récupérer des données

    • lulu le 24.01.2020 07:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nicky73

      il te suffit de ne pas t'y inscrire......

    • Nicky73 le 24.01.2020 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @lulu

      Ne t'en fais pas je ne suis pas inscrit... ça fait des années