Munich

14 juillet 2014 17:28; Act: 14.07.2014 17:35 Print

Un filtre anti-pub traîné devant la justice

Des groupes de médias allemands attaquent l’éditeur de l’extension de navigateur AdBlock Plus pour «concurrence déloyale».

Une faute?

Avec plus de 200 millions de téléchargements à son actif,AdBlock Plus est l’un des modules complémentaires pour navigateur web les plus populaires. Cette extension, qui a pour but de faire disparaître bannières, pop-ups et vidéos publicitaires, n’a toutefois pas que des adeptes.

Plusieurs grands groupes de médias allemands, dont la branche allemande de RTL et le géant de la presse Axel Springer, ont déposé une plainte contre l’éditeur allemand du logiciel, Eyeo. Ils accusent son modèle économique d’être contraire aux règles de la concurrence.

De fait, s’il est gratuit pour les internautes, AdBlock Plus empoche de l’argent de la part de certains sites web afin de figurer sur sa liste blanche. Pour autant que leurs annonces soient jugées non intrusives, celles-ci ne seront alors pas filtrées par défaut. Parmi les donateurs, on retrouve notamment Google et d’autres grands acteurs du web, tels qu’Amazon ou Yahoo.
Par le passé, la société Eyeo avait déjà été mise sur la sellette par diverses associations. Cette fois, ce sera au tour d’un tribunal de Munich de juger de la légalité de ses pratiques.

(man)