Algorithme

10 septembre 2016 10:53; Act: 10.09.2016 11:48 Print

Un logiciel traque les salariés sur le départ

Une firme américaine analyse les activités en ligne des internautes pour savoir s'ils cherchent du job ailleurs.

Sur ce sujet
Une faute?

La start-up Joberate épluche les données disponibles sur les millions de comptes de médias sociaux accessibles librement ou les achète à des tiers pour établir un «J-Score», soit le niveau d'activité de recherche d'emploi d'une personne. Pour établir le score, elle alimente ses algorithmes d'éléments pouvant être significatifs: le suivi d'une nouvelle entreprise sur Twitter, l'accès à des articles relatifs à la rédaction d'un CV, l'ajout d'éléments professionnels dans son résumé Facebook ou une activité accrue sur LinkedIn marquée par l'ajout de contacts professionnels. La firme américaine jure par contre ne pas suivre des activités qui sont privées.

Joberate monnaie ensuite les scores auprès de ses clients, généralement des employeurs qui veulent garder un œil sur leurs meilleurs talents, anticiper les départs ou bien simplement surveiller le degré d'implication de leurs salariés dans l'entreprise.

«La société est en mesure de quantifier beaucoup de choses à propos des événements de la vie des gens, explique au Washington Post son cofondateur Michael Beygelman. Mais il y a une chose dont nous ne disposons pas encore de beaucoup d'éléments: l'activité de recherche d'emploi. Jusqu'à maintenant, chaque fois que quelqu'un démissionne, c'est un choc: oh mon dieu, Marie part!»

La start-up fait partie d'un secteur en plein essor des analyses prédictives prisées dans les départements de ressources humaines. «Traquer est devenu une profession», assure Gerry Crisipin, consultant au sein du cabinet spécialisé CareerXroads.

(laf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jraison le 10.09.2016 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mr

    Quantifier quantifier... C'est mieux de bien traiter les employés, de les formées régulièrement, de les aider à évoluer.

  • prospere hiscope le 10.09.2016 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nous y voilà

    1984 Georges Orwell, édifiant

  • Personne le 10.09.2016 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et quoi encore

    De plus en plus des conneries dans ce monde.

Les derniers commentaires

  • Pompe à fendant le 13.09.2016 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Traquons les bons

    Les entreprises feraient mieux de traquer les bons travailleurs pour les développer ... Comme les fabricants de fendant ..

  • Evil data analyst le 13.09.2016 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Seulement une tendance, pas une verité

    En acceptant les cookies, tu pièges toi-même ton ordi! Tu permets qu'on te suive, tu laisses volontairement une trace de tes activités sur le net et tu donnes des infos sur toi DE BON COEUR! De plus, tu adores Facebook, LinkedIn, Twitter et j'en passe... où tu étales ta vie, montres tes préférences, tes intérêts, tes activités etc. Ne viens pas te plaindre que "c'est dégueulasse", que "BIG BROTHER is watching you" si ensuite on utilise ces informations à des fins commerciales, économiques ou statistiques...C'est ta faute :)

  • Arnaud le 12.09.2016 20:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pff

    Chouette un emplois pour surveiller ca ! Cool non?! Ils feraient mieux de créer un logiciel pour mieux developer son entreprise à coup sur

  • Freedom le 12.09.2016 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On fait ce qu'on veut, non ?

    C'est quoi cette startup ?? J'espère qu'ils vont rapidement se casser la figure, ou qu'on le leur fera. Traquer les gens qui bossent, rien de mieux à faire ? Pour garder ses meilleurs employés, une seule astuce : l'augmentation !

  • Alain Deloin le 12.09.2016 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À chaqun son choix.

    Protection de la vie privée et réseaux sociaux sont incompatible. Il faut choisir..