Apple

11 juillet 2019 14:43; Act: 11.07.2019 14:55 Print

Une app de l'Apple Watch permettait d'espionner

La firme de Cupertino a coupé temporairement la fonctionnalité Talkie-walkie sur sa montre connectée en raison d'un risque de sécurité.

storybild

L'app Talkie-walkie n'est temporairement pas utilisable. (Photo: Keystone/Paul Braven)

Sur ce sujet
Une faute?

La fonctionnalité Talkie-walkie, qui permet depuis une Apple Watch de parler à un autre possesseur de cette montre connectée, ne peut plus être utilisée. Apple l'a désactivée en raison d'une faille de sécurité. L'app, qui reste néanmoins toujours installée sur la smartwatch, pouvait permettre d'écouter l'iPhone d'un autre utilisateur à son insu, rapporte le site spécialisé TechCrunch.

Dans un communiqué, la firme s'est excusée auprès de ses clients pour «les désagréments occasionnés». Elle annonce qu'elle rétablira la fonctionnalité «dans les meilleurs délais» et précise n'avoir connaissance d'aucune exploitation de cette vulnérabilité.

Ce n'est pas la première fois qu'Apple connaît des problèmes avec l'un de ses outils de communication. Au début de l'année, un adolescent avait découvert une grosse faille de l'app de vidéoconférence FaceTime. Elle permettait d'écouter les conversations des participants à un appel de groupe avant même qu'ils aient décroché l'appel.

L'entreprise vient par ailleurs de déployer sur macOS une mise à jour silencieuse, qui s'installe sans intervention de l'utilisateur, afin de corriger un problème de l'app de visioconférence de la société Zoom. Le correctif supprime le serveur web local mal sécurisé qu'installait l'app pour fonctionner et qui pouvait permettre d'activer la caméra des ordinateurs à l'insu des utilisateurs. Zoom avait de son côté déjà déployé un correctif qui réglait partiellement le problème.

(man)