Facebook

30 mars 2019 16:39; Act: 30.03.2019 16:39 Print

Zuck «sait dans quelle direction va le monde»

Un ex-cadre de Facebook a déclaré que le boss du réseau social est capable de prendre de bonnes décisions à long terme grâce aux données dont il dispose.

Une faute?

«Mark Zuckerberg est assis sur plus de données sur ce que les gens veulent faire en ligne que n'importe qui dans le monde», a déclaré Alex Stamos, ancien chef de la sécurité de Facebook. L'ex-responsable s'exprimait mercredi soir lors de la conférence sur la technologie et les politiques organisée par le «Washington Post». L'homme, qui a quitté l'entreprise l'année passée après le scandale Cambridge Analytica, a révélé que le patron de Facebook était ainsi capable d'anticiper les avantages à long terme d'une décision, perçue comme insensée sur le moment, sans craindre des conséquences.

Alex Stamos a donné à juste titre l'exemple des rachats d'Instagram pour 1 milliard de dollars et de WhatsApp pour 19 milliards de dollars respectivement en 2012 et 2014. Deux paris «que les gens ont pris pour une folie mais qui se sont avérés prophétiques.»

«Il sait dans quelle direction va le monde.»

Avec aujourd'hui 1 milliard d'utilisateurs actifs mensuels sur la célèbre plateforme de partage d'images et 1,5 milliards sur WhatsApp, qui doit servir de base à la future plateforme de messagerie sécurisée de Facebook, on ne peut effectivement pas dire que leur acquisition ait été une mauvaise décision.

L'ancien chef de la sécurité a par ailleurs rappelé l'importance pour l'industrie de la technologie de travailler ensemble pour atteindre des objectifs communs plutôt que de se tirer dans les pattes. Selon lui, il est important que les patrons des grandes entreprises technologiques réalisent que la concurrence féroce ne fait que les détourner de la prise en charge de thèmes importants comme la cybersécurité, l'ingérence politique et la modération de contenu.

(man)