Festival

03 juin 2011 05:14; Act: 03.06.2011 10:42 Print

Festi'neuch a pris son envol

par F.Eckert/J.Delafontaine - Après une magnifique première soirée, la manifestation neuchâteloise attaque un weekend d'enfer.

Voir le diaporama en grand »
GOTAN PROJECT (dimanche 5 juin 2011): La formation d'electro-tango a clos la 11e édition de Festi'neuch. La mélancolie était au rendez-vous... GROUNDATION (dimanche 5 juin 2011): Le combo de reggae californien était de retour à Festi'neuch, cinq ans après y avoir déjà mis le feu. Cette fois c'est en revisitant les titres à Bob Marley qu'ils ont fait fumer le Chapiteau. HENRI DÈS (dimanche 5 juin 2011): L’émotion passée de faire face à des milliers de têtes blondes... ... le vaudois a offert, dimanche après-midi, une magnifique performance, plus proche d’un spectacle que d’un concert. MOBY (samedi 4 juin 2011): Devant une foule compacte et survoltée, l'artiste a enchaîné ses tubes de manière admirable. La voix ultra puissante de Joy Malcolm, sa chanteuse, a fait merveille. En fin de concert, le chapiteau s'est transformé en dancefloor géant, pour le plus grand plaisir des festivaliers. L'Américain s'est produit, à la surprise générale, en showcase sur la scène du Phare, avant son concert du soir. BB BRUNES (samedi 4 juin 2011): Il fallait impérativement porter des boules Quies pour apprécier le concert du quatuor. Avec un chapiteau archi-bondé de groupies, c'est accompagné d' hurlements hystériques que le groupe de rock a occupé la scène 75 minutes. Sans prise de risque et sans surprise, Adrien, Félix, Karim et Bérald ont offert au public ce qu'il attendait: ses tubes. 7 DOLLAR TAXI (samedi 4 juin 2011): Le public a brillé par son absence sous le chapiteau pour le premier concert de la soirée. Il faut dire que le rock de la formation lucernoise est pêchu à souhait. Malgré cela, le groupe a fait honneur à son statut d'unique représentant du son helvétique à se produire sur la grande scène. WU-TANG CLAN (vendredi 3 juin 2011): C'est peu dire que le concert des Américains était attendu. Une foule compacte et survoltée a accueilli le Clan. Ici: Method Man au premier plan. Ghostface Killah (à g.) et GZA, à l'image de l'ensemble du groupe, ont livré un show dynamique et énergique. Ghostface Killah, Method Man et GZA (de g. à dr.): une alchimie qui perdure malgré les années. Le Wu-Tang Clan a su chauffer le public, comme personne jusque ici cette année. THE DO (vendredi 3 juin 2011): Après un début timide, le groupe franco-finlandais a su trouver le bon rythme. Porté par la voix hypnotique de sa chanteuse, Olivia Merilhati, le concert est allé crescendo. THE DO La formation a terminé, en apothéose, sous les flashs des stroboscopes et les hourras de la foule. SHAOLIN TEMPLE DEFENDERS (vendredi 3 juin 2011): Ambiance joviale en ouverture de la grande scène. Respirant la bonne humeur, le funk des bordelais a fait tout son effet. Heureux d’être ici à Neuchâtel pour la première fois, le groupe s’est lâché sur scène et a activement fait participer le public. AYO (jeudi 2 juin 2011): A défaut d’être dans le ciel, le soleil était sur la grande scène en ouverture du festival. Brillante et surprenante, la chanteuse soul a interprété nombre de ses titres en version ragga, hip-hop et rock. Déchaînée, la belle a même réalisé le moonwalk durant un medley de Michael Jackson. BONAPARTE (jeudi 2 juin 2011): Ce groupe, rock’n’roll jusque dans ses accoutrements, a déclenché le premier pogo du festival. En guise de récompense, les spectateurs de la scène lacustre ont eu droit à des bonbons sortis du soutien-gorge d’une danseuse. CARROUSEL (jeudi 2 juin 2011): Jouées sur des airs de mélodica, de guitare et d’accordéon, les chansons du duo franco-suisse ont fait mouche. La scène lacustre ressemblait à une gigantesque guinguette. CATHERINE RINGER (jeudi 2 juin 2011): Malgré une présence scénique indéniable, la Française a égrainé les titres de son dernier album sous le chapiteau devant une audience attentive. Plus d’ambiance au final, avec les morceaux des Mitsuko. Mention spéciale au guitariste Raoul Chichin, qui n’a vraiment rien à envier à son père. ARCHIVE (jeudi 2 juin 2011): C’est un chapiteau à moitié vide qui a assisté au concert de cette inclassable formation. Ce qui n’a pas empêché le groupe britannique de se donner à fond et d’offrir aux spectateurs un voyage exceptionnel entre electro, rock et hip-hop psychédélique. Seul bémol: La chanteuse Maria Q n’était pas là. Le combo a donc fait l’impasse sur quelques-uns de ses chefs d’œuvre comme «You make me feel» et «Pills»… SILENT PARTY (jeudi 2 juin 2011): L’insolite disco silencieuse est de retour pour la 2e année consécutive. A tester, autant pour son cadre, sur le lac, que pour paraître fou aux yeux des badauds.

Une faute?

«APRÈS CHAQUE TOURNÉE, ON SE SENT MIEUX»

Le concert du Wu-Tang Clan est le plus attendu du vendredi 3 juin 2011 à Festi’neuch.

Le groupe nord-américain fait partie de la légende du hip-hop. A chaque concert, depuis les années 1990, il déchaîne la passion du public. Coup de fil à Method Man, l’un de ses membres charismatiques.

– N’êtes-vous pas fatigué de toutes ces tournées?
– Non. C’est tellement cool! Au contraire, à la fin des tours, on se sent mieux. C’est comme si on avait fait du sport.

– Votre secret pour avoir toujours la pêche sur scène?
– Aucun. On prend juste du plaisir. Le public nous pousse à commencer fort et terminer encore plus fort. C’est vraiment bon de se laisser porter par son énergie.

– En 2007, avant un concert à Montreux, vous en étiez venus aux mains entre vous...
– On a juste eu une altercation, ça arrive parfois dans notre métier. Personne n’a levé la main sur qui que ce soit. On ne l’a jamais fait et on ne le fera jamais! Tu sais, le Wu-Tang c’est comme dans une famille: entre frères et sœurs, on se chicane, on s’engueule, on s’énerve, mais au final on s’aime!

– Il paraît que vous aimez vous produire en Suisse?
– Le public y est génial. L’un de mes meilleurs concerts a eu lieu chez vous, il y a deux ans aux D0cks, avec Redman.

Wu-Tang Clan: Chapiteau, vendredi 3 juin 2011 à 23h.


A SUIVRE EN LIVE SUR WWW.20MINUTES.CH

Le concert du groupe de funk Shaolin Temple Defenders sera retransmis en direct et en intégralité sur notre site internet, vendredi 3 juin 2011 dès 19h.

Sur la grande scène, le combo bordelais présentera «Take It Slow», un dernier album qui marie avec panache soul-funk traditionnel et groove urbain. Régulièrement à l’affiche des plus grands festivals, cette formation sait offrir d’incroyables performances scéniques.

Shaolin Temple Defenders: Chapiteau, vendredi 3 juin 2011 à 19 h.


DE L’ELECTRO JUSQU’AU BOUT DE LA NUIT

Dès minuit, les festivaliers insomniaques sont attendus à la Case à Chocs. Au programme: des beat et des bpm à gogo jusqu’à 6h du mat.

Vendredi 3 juin 2011, c’est l’Anglais Erol Alkan, l’un des plus fameux créateurs de bootleg rock-electro du monde, qui amènera le public jusqu’au croissant. Le lendemain, le Français Arnaud Rebotini, moitié de Black Strobe et technoman des premières heures, en fera de même.

Afternatives: Prix: de 5 à 10 fr. (par soir, billets Festi’neuch pas valables.) Info: www.case-a-chocs.ch


UN FLEURON DU ROCK SUISSE S’INSTALLE PARMI LES STARS

7 Dollar Taxi sera l’unique groupe du pays à se produire sur la grande scène.

Un honneur amplement mérité: le quatuor lucernois est sorti vainqueur du dernier Red Bull Soundclash et s’est fait l’auteur de deux albums exportés jusqu’au Japon. Evoluant dans un registre qui n’a rien à envier au rock britannique, il compterait pour fan un certain Peter Doherty.

7 Dollar Taxi: Chapiteau, samedi 4 juin 2011 à 18h30.


«LA GLACE AU CITRON» FERA FONDRE TOUTE LA FAMILLE

Trop peu présent dans les festivals, Henri Dès va attirer les foules l'après-midi du dimanche 5 juin 2011. Et pas que des têtes blondes. Chanteur pour enfants depuis trois décennies, le Vaudois compte aussi parmi ses fans beaucoup d’ex-petits devenus grands, parents ou même grands-parents.

Le sourire toujours présent sous sa célèbre moustache, le septuagénaire fera reprendre à l’entier du public ses plus fameux tubes, de «La petite Charlotte» à «La glace au citron» en passant par «T’es pas beau».

Henri Dès: Scène Lacustre, dimanche 5 juin 2011 à 14h30.


LE PROGRAMME
Vendredi 3 juin 2011

Chapiteau
19h Shaolin Temple Defenders
20h45 The Do
23h Wu-Tang Clan
Scène Lacustre
18h Quartier Bon Son
19h45 The November Rainband: Revisting Tom Waits
22h Trip In
0h30 DJ Shadow
Samedi 4 juin 2011
Chapiteau
18h30 7 Dollar Taxi
20h30 BB Brunes
22h30 Moby
Scène Lacustre
17h30 La Bande à Mani.
19h15 Syd Matters
21h30 The National Fanfare of Kadebostany
0h30 Metronomy
Dimanche 5 juin 2011
Chapiteau
15h45 Jehro
18h Groundation: Tribute to Bob Marley
20h30 Gotan Project
Scène Lacustre
14h30 Henri Dès
17h Professor Wouassa
19h15 Hidden Orchestra

-------------------------------------------------------------------
Toute l'actualité musicale (festivals, concerts, artistes, concours...) de 20 Minutes:

Sur Twitter

Sur Facebook

-------------------------------------------------------------------