Party à Genève

16 décembre 2011 09:40; Act: 16.12.2011 09:41 Print

Make The Girl Dance s'amuse et cela lui va bien

par F.Eckert/J.Delafontaine - Le duo français d’electro présentera au MàD son premier album le vendredi 16 décembre 2011.

storybild

Dans le groupe: Greg Kozo (à g.) est le musicien et Pierre Mathieu est l'oreille conseillère. (Photo: dr)

Une faute?

Make The Girl Dance débarque avec sous le bras «Everything Is Gonna Be Ok In The End», son premier album. Coup de fil à Greg Kozo, le musicien du duo.

– Greg Kozo, vous attendiez-vous au buzz qu’a créé le clip «Baby Baby Baby» en 2009?
– Absolument pas. Je me souviens l’avoir posté sur le web juste avant de partir déjeuner. Quand je suis revenu, nous avons appelé Dailymotion pour leur signaler une panne de compteur. Le nombre de clics augmentait à une vitesse folle. C’est là qu’ils nous ont répondu que notre clip faisait tout exploser chez eux.

– Comment l’avez-vous vécu?
– Avec violence. Trois millions de personnes qui vous visionnent en trois jours, cela vous surexpose. Encore plus lorsque vous avez fait tout ça sans prétention, juste pour rire.

– Maintenant, la musique c’est toujours pour vous amuser?
– Cela n’a pas changé. Depuis 2007, notre duo aborde la musique comme une activité récréative. D’ailleurs, si c’était pour le business, on aurait ­sorti plus vite «Everything Is Gonna Be Ok In The End».

– Justement, sur votre premier disque, les différences de rythme sont flagrantes, pourquoi?
– Make The Girl Dance aime faire danser les filles. Pas seulement celle des pistes de danse, mais aussi celles qui se brossent les dents chez elles.

Make The Girl Dance
Vendredi 16 décembre 2011, dès 22h. MàD, rue du Stand 20 bis, Genève. Prix: 20 fr. Info: www.mad.coop