Manu Lanvin

11 juillet 2014 08:00; Act: 10.07.2014 20:56 Print

«Nous sommes des artisans du blues»

Juste avant son concert au Montreux Jazz le jeudi 10 juillet 2014, le bluesman français s’est confié face à nos caméras.

Sur ce sujet
Une faute?

Le chanteur et guitariste a vécu des années de galère avant d’être reconnu. Avec ses disques «Mauvais Casting» (2012) et «Son(S) of the Blues» (2014), il enchaîne les dates de concerts. «C’est une aventure merveilleuse que je vis avec mes deux gars qui forment The Devil Blues. On est tout le temps sur la route, on connait toutes les stations service par cœur. On est des vrais GPS», plaisante Manu Lanvin.

En deux ans, le quadra a donné 200 concerts et visité presque autant de villes. Il apprécie cette vie de nomade: «On est des artisans du blues. Nous allons à la rencontre des gens pour leur faire découvrir notre vision de cette musique.»

Le musicien, fils de l’acteur Gérard Lanvin, parle ensuite de l’effondrement du marché du disque. Il explique que, pour s’en sortir, les artistes doivent donner plus de concerts. Lui, cela ne le dérange pas. Bien au contraire. «Je trouve finalement cela très naturel. J’ai toujours voulu faire de la musique pour le live. Cette envie remonte à mon enfance lorsque je voyais Téléphone ou Trust sur scène, cela me faisait rêver…»

Montreux Jazz Festival
Du 4 au 19 juillet 2014, Montreux. Infos: www.montreuxjazz.com

(Mediaprofil/jde)