Billy the Artist

08 juillet 2014 18:48; Act: 09.07.2014 10:40 Print

«J’ai pu mener toute ma vie de manière créative»

par Frédéric Nejad Toulami - En marge du Montreux Jazz Festival, le peintre américain était invité le lundi 7 juillet 2014 à un stand, sur les quais, pour une performance colorée. Rencontre et interview.

Billy the Artist salue les lecteurs de 20minutes en Suisse...
Sur ce sujet
Une faute?

Connu mondialement, le peintre américain Billy the Artist était présent au Montreux Jazz Festival dimanche et lundi. La raison de sa venue: sa collaboration commerciale et artistique avec une marque de café instantané (lire encadré). Il a en effet été mandaté pour créer un habillage coloré et trendy sur des machines à café à édition limitée en vente depuis quelques jours.

Artiste aux talents multiples, le New-Yorkais est désormais un habitué des performances live et des customisations d'objets de toutes sortes et de toutes tailles. Sorte de crossover arty entre Keith Haring et Picasso, Billy avait déjà travaillé sur deux modèles d’une célèbre marque suisse de montres en 2009. Lui-même décrit ses œuvres comme de l’art urbain primitif.

Lundi, en fin d'après-midi, il a personnalisé et signé avec des marqueurs trois machines à café. Un peu plus tard, Billy a réalisé en peinture un live act sur un pan de mur blanc posé sur le stand devant les invités tandis que les DJ de Round Table Knights distillaient leurs vibrations derrière les platines

Aviez-vous déjà vécu l’expérience de dessiner une œuvre sur de tels objets du quotidien ?

J’ai déjà eu mes œuvres sur différents types de supports et produits, des plus petits au plus énormes. Mais je suis ravi de cette collaboration, car je pense aux gens qui se réveilleront le matin, ou alors l’après-midi, et qui verront ces belles couleurs intenses sur leur machine chez eux en se buvant une bonne tasse de café.

Vous êtes ici au Montreux Jazz Festival pour l’occasion, vous qui êtes un artiste polyvalent et qui avez aussi été chanteur enfant puis comédien plus tard...

(Rires) Et bien j’ai eu la chance de pouvoir mener toute ma vie de manière créative. Et de façon très diversifiée. C’est une manière passionnante de mener une vie d’artiste.

Et avez-vous du temps pour assister à des concerts?

Depuis dimanche, j’ai pu en voir quelques-uns. Et ce qu’il y de bien dans ce festival, c’est la diversité musicale qu’on y trouve. Dimanche soir, alors que je retournais à mon logement, j’ai vu un groupe de ska-punk irlandais avec de l’accordéon et des violonistes et le public sautait devant la scène comme des fous. C’est vraiment phénoménal.