Montreux Jazz

11 juillet 2014 10:00; Act: 10.07.2014 23:50 Print

Plateforme d’échanges pour musiciens en herbe

par Fabien Eckert - La soirée Red Bull Music Academy était complète jeudi 10 juillet 2014. Mais au fait, qu’est-ce donc que cette académie?

storybild

Le quadra allemand n'en revenait pas quand la marque de boissons est venu le trouver pour investir. (Photo: Rafael Keramidas)

Sur ce sujet
Une faute?

Les RBMA font saliver les apprentis musicos depuis 16 ans. Certes, le concept des académies n’est pas nouveau. En revanche, les mettre sur pied une fois par année partout autour du globe et entourer les participants de stars de la musique (Nile Rodgers, Bootsy Collins, Jeff Mills, Erykah Badu, Busy P, Richie Hawtin ou RZA), c’est inédit.

«Nous sommes une plateforme d’échanges multiculturelle», explique Torsten Schmidt, cofondateur. Le but est que les participants ressortent des workshops, qui vont de la production au marketing en passant par la gestion d’artiste, avec une expérience forte. Si la marque de boissons énergétiques s’est associée au projet, c’est qu’elle cherchait à se diversifier des sports extrêmes. Montant de l’investissement? Motus. Le boss allemand lâche que 40 personnes travaillent à Cologne (All), à l’année et à plein temps, pour monter l’académie dans une ville à la culture foisonnante comme New York, Londres ou, cette année, Tokyo.

Les académiciens, 60 sur 600 volontaires pour 2014, vivront durant cinq semaines ensemble. «C’est ouvert à tous, mais attention: on veut des passionnés qui ont envie ­d’apprendre, et pas des types qui cherchent une célébrité éphémère. C’est pourquoi on demande des dossiers très complets, peut-être même trop», se marre le quadragénaire. Certains musiciens sélectionnés ont connu une grande ­carrière par la suite. Comme Aloe Blacc. «Ce n’est pas tout à fait le bon exemple, car notre but n’est pas forcément de créer des stars», nuance le barbu allemand.

Montreux Jazz Festival
Du 4 au 19 juillet 2014, Montreux. Infos: www.montreuxjazz.com