Manu Lanvin

10 juillet 2014 08:00; Act: 10.07.2014 11:43 Print

«Le Montreux Jazz a changé ma vie»

par Julien Delafontaine - Le bluesman français revient le jeudi 10 juillet 2014 au Jazz. Il y a deux ans, son concert avait emballé Claude Nobs et Quincy Jones.

storybild

Le Français de 40 ans a beaucoup galéré avant de réussir à percer. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Manu Lanvin and the Devil Blues «Little White Man»

Le chanteur et guitariste gardera à jamais le souvenir de sa première venue à Montreux, en 2012. Après son live au Park, Claude Nobs, fondateur du festival, lui a proposé de rejouer en after de la soirée de Quincy Jones. «J’ai demandé à Claude de répéter. J’ai cru à une blague. Moi, je fais du blues de punk. J’avais peur de lui assassiner les oreilles, à Monsieur Jones», raconte Manu Lanvin. Le conte de fées ne s’est pas arrêté là. Au terme d’une jam de folie qui s’est terminée à 6 heures du matin, Quincy lui a offert de venir jouer à New York au gala de la fondation The Jazz Foundation of America, dont il est parrain.

Il n’en fallait pas plus pour que les projecteurs se braquent sur le Français: «Avant Montreux, j’étais inexistant pour les programmateurs. Ce festival a tout changé à ma carrière et à ma vie. En 2013, j’ai donné 120 concerts. Cette année, j’ai 80 dates. C’est fou!»

Le musicien, fils de l’acteur Gérard Lanvin, peut savourer. Il a vécu des années de galère. Nombre de ses morceaux évoquent d’ailleurs les périodes difficiles de sa vie. «Aujourd’hui, je suis heureux. C’est le moment, j’ai 40 ans», s’amuse-t-il. Il ajoute dans un éclat de rire: «Je suis tellement heureux que je pourrais presque laisser tomber le blues pour le reggae!»

A la Rock Cave, Lanvin présentera son CD «Son(s) of the Blues» avec le sourire et une énorme pêche: «Avant de monter sur scène, je me rappelle toujours que des milliers d’artistes aimeraient être à ma place. C’est mon rituel pour avoir la banane.»
Manu Lanvin and the Devil Blues «Tomorrow»

Montreux Jazz Festival
Du 4 au 19 juillet 2014, Montreux. Infos: www.montreuxjazzfestival.com