Paléo

24 juillet 2014 09:00; Act: 24.07.2014 00:48 Print

A la Pl’Asse, l’univers du Poète débranche les gens

par Julien Delafontaine - Le Jardin du Poète est un lieu à part. A l’image de son attachant créateur.

storybild

L'artisan a aussi construit une grande roue dans son jardin. (Photo: R.Keramidas/Tilllate.com)

Sur ce sujet
Une faute?

«Comment ça, je n’ai pas de portable! C’est quoi ça?» lance Thierry Thimel. Son portable? Une valise en bois avec deux rouleaux à peinture comme antenne et une capsule de Rivella: «Appuie pas dessus! Elle sert à atteindre Depardieu qui me connecte ensuite avec Poutine.» A Paléo, l’ex-pêcheur est surnommé le Poète. Sa fonction? Jardinier. Il s’occupe à l’année de l’entretien des arbres et des terrains du site, depuis 1989.

Durant le festival, il cultive à la Pl’Asse un jardin «pour ceux qui veulent débrancher». L’endroit est à l’image du personnage: captivant. Le Poète l’a agrémenté de sculptures folles qu’il crée tous les jours avec du matériel de récup. Il ne se considère pourtant pas comme un artiste, mais comme un artisan. Sa plus belle récompense: «Voir des festivaliers revenir prendre des nouvelles du hérisson.» Le hérisson? Des branchages qu’il a travaillés pour ressembler à l’animal.

Paléo Festival
Du 22 au 27 juillet 2014, Nyon. Infos: yeah.paelo.ch