Fil Bo Riva au Montreux Jazz

09 juillet 2018 19:01; Act: 15.07.2018 14:00 Print

«Les gens sont davantage touchés par la tristesse»

par Fabien Eckert - L'Italien Fil Bo Riva va faire résonner sa voix grave et sensuelle mercredi 10 juillet 2018 au Lisztomania du Montreux Jazz.

storybild

L'artiste de 25 ans travaille sur son premier album. (Photo: J. Spaete)

Une faute?

Le chanteur a un parcours assez atypique. Il est né à Rome avant de déménager, enfant, à Dublin et de s'installer ensuite définitivement à Berlin. Ces trois villes ont influencé sa musique mélancolique à tendance pop-folk. Coup de fil à Fil Bo Riva, alors qu'il venait de finir un soundcheck dans un festival près de Milan.

Comment les villes dans lesquelles vous avez vécu vous ont-elles inspiré?
Ç'a été énorme. A Rome, j'ai découvert les grands artistes italiens des sixties et des seventies. A Dublin, c'était la musique britannique comme Mumford & Sons ou The Arctic Monkeys. C'est là-bas aussi que je me suis intéressé au folk avec Bob Dylan. Et c'est à Berlin que j'ai commencé la musique sérieusement.

Votre voix grave ne laisse personne indifférent. Est-elle plus importante que la musique?
Non. Pour que ce soit réussi, il faut un bon mélange entre les deux. Quand j'ai commencé à poster mes titres sur le Net, j'ai eu des réactions du type: «Wouah, ta voix est si puissante!» Je ne m'en rends pas compte parce que je ne l'entends pas. En fait, je suis plus intéressé par les mélodies, les harmonies, les cordes et les sons.

Pourquoi avoir autant de mélancolie dans vos titres?
A travers la mélancolie, tu as des sensations plus profondes. Les gens sont davantage touchés par la tristesse. Ainsi, je me rapproche d'eux. Mais mon but est de pouvoir écrire des morceaux plus joyeux. D'ailleurs, au quotidien, je suis un type gai. Ça surprend souvent les journalistes en interview (rires).

Deux mots sur Montreux...
Quand j'ai appris que j'allais y jouer, je n'en revenais pas. Quelle fierté! Il y a tellement de groupes que j'adore qui y ont joué. La qualité là-bas est primordiale. Bizarrement, ça ne me met pas de pression particulière.

Montreux Jazz Festival
Du 29 juin au 14 juillet 2018, Montreux. Infos, programme et billets: www.montreuxjazzfestival.com