Sophie de Quay & The WavegGuards

28 février 2018 08:16; Act: 28.02.2018 08:16 Print

«Notre musique est faite du mélange de nous trois»

par Fabien Eckert - Sophie de Quay & The WaveGuards sortent leur 1er album vendredi 2 mars 2018. Le trio le vernit le même soir au Chat Noir à Carouge (GE).

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe romand commence à se faire un nom sur la scène suisse. C'est grâce à son mélange inspiré, entre pop, electro, folk et chanson. «Drop The Mask» reflète ces différents styles. Sophie, 27 ans, Simon, 28 ans et Tim, 29 ans, évoquent ce premier album.

Quel a été le point de départ de ce disque?
Simon: la création de notre 1er EP. Après sa sortie, il y a un an, on a eu envie d'écrire plus, de dire plus de choses. On avait besoin de plus de place.

Comment avez-vous travaillé, à six mains?
Tim: Avec Simon, avec qui j'ai fait le Conservatoire en jazz, et Sophie, on s'est envoyé pas mal de liens YouTube de trucs qu'on trouvait bien. On s'est beaucoup concerté.
Sophie: J'ai apporté une touche française. J'ai été bercée par Renaud et Bruel. J'ai aussi commencé dans la milieu avec une comédie musicale.
Tim: Dans l'écriture, on s'est posé la question du style, parce qu'on partait dans tous les sens. La musique de Sophie de Quay & The WaveGuards, c'est le mélange de nous trois. On l'assume. Sophie fait le lien sur les titres.

Les textes sont en anglais et en français. Pourquoi?
Sophie: J'ai toujours eu besoin d'écrire en français. Un challenge: chaque mot a son importance. C'est davantage de la poésie qu'en anglais, où c'est facile de poser des mots. C'est important aussi que notre public nous comprenne.

Vous avez travaillé avec l'ingénieur du son de Stromae.
Tim: Oui. J'ai rencontré Lionel Capouillez au Caribana quand j'y ai joué avec Alejandro Reyes. Lionel tournait alors avec Maître Gims. Je suis allé le voir. Il était hyperaccueillant. Quand on a fait l'EP, on l'a contacté au culot. Sur un malentendu, ça pouvait marcher! Ça a marché.

«Drop The Mask» vernissage
Vendredi 2 mars 2018, 20h30, Le Chat Noir, Carouge (GE). Infos et billets: www.chatnoir.ch