Geoff Barrow de Portishead

04 février 2019 18:16; Act: 04.02.2019 18:16 Print

«C'est qui Lil Pump? Il faut qu'il aille se faire foutre»

Le musicien britannique Geoff Barrow, cofondateur de Portishead, s'est violement emporté sur Twitter contre le rappeur américain Lil Pump.

storybild

Lil Pump (à g.) n'a pas donné suite aux messages de Geoff Barrow. (Photo: DR)

Une faute?

Geoff Barrow a balancé le 1er février 2019 une salve de tweets fleuris envers Lil Pump. La raison de sa colère? Il reproche au rappeur américain de 18 ans d'avoir utilisé un sample du titre «The Alien», qu'il avait composé avec Ben Salisbury pour le film «Annihilation», dans «Racks on Racks».

Le Britannique de 47 ans n'a pas mâché ses mots. «Qui est Lil Pump? Il a utilisé «Annihilation», dans sa putain de chanson profondément sexiste. Que vous sachiez, nous n'avons pas donné l'autorisation... En tant que pères de filles, il faut que cette merde aille se faire foutre», a-t-il d'abord écrit.

Visiblement remonté à bloc, le cofondateur de Portishead a poursuivi sa tirade en affirmant n'avoir que faire des droits d'auteurs bien que si cela tenait qu'à lui, il le forcerait à reverser les royalties à des organismes d'aide aux femmes. «Comment cette merde peut-elle exister dans le même monde que le mouvement #metoo et qu'on ne le dénonce pas?», s'est-il encore insurgé.



(jde)