Kate Tempest

23 juin 2019 22:44; Act: 23.06.2019 22:49 Print

«Je considère ces poèmes comme des chansons»

par Miguel Cid - La rappeuse britannique revient avec «The Book of Traps and Lessons», nouvel album épatant plein de poésie. Rencontre dans un pub londonnien.

Trois titres inédits de la chanteuse britannique en live.
Sur ce sujet
Une faute?

Révoltée, Kate Tempest, 33 ans, termine souvent ses concerts «en rage». Aujourd'hui, la rappeuse met sa colère en veille en sortant un opus, produit par Rick Rubin, qui fait la part belle à la poésie. Elle raconte le processus, parfois difficile, de cette création originale.

Vous récitez vos poèmes plus que vous ne rappez. Tout est centré sur vos textes.
Oui, mais je trouve que la musique joue un rôle très important dans ce disque et je considère ces poèmes comme des chansons. Rick voulait m’affranchir des conventions du hip-hop, au niveau des textes comme de la mélodie pour créer quelque chose d'original. Il souhaitait que j'interprète le poème en suivant son propre rythme.

Comment vous y êtes-vous prise?
J'ai essayé d’enregistrer ma voix dans une pièce différente ou en dehors du studio. Ou alors de ne pas écouter la musique, d'enregistrer les sons et les textes séparément. On a tenté toutes sortes de trucs pour m'encourager à briser ce lien qu'il y a dans ma tête entre les airs et le rythme.

Avez-vous créé la musique avec Rick Rubin?
Non Rick ne compose pas. J'ai peaufiné cela avec Dan Carey, mon collaborateur de longue date et grand ami. Au départ on était déroutés par ce que Rick attendait de nous car il ne voulait pas de batterie. Alors, Dan a commencé à composer à la guitare des titres folk bizarres qui n’ont débouché sur rien. Ensuite, on a réalisé que c'était ok de mettre de la batterie tant que je ne rappais pas en rythme avec les beats.

Dans vos textes, vous dites que le racisme est partout. Comment agir pour l'endiguer?
Il est difficile de donner une réponse simple à cette question. Je trouve qu'il y a beaucoup d'espoir dans cet album. C'est important pour moi aujourd'hui de laisser le public avec un sentiment positif à la fin du concert. Avec mes disques précédents, je laissais derrière moi une énergie très sombre. Je quittais la scène en colère. Il faut un contrepoids à cette rage. L’antidote au racisme, c’est d’abord que les gens soient plus conscients de leur racisme. Et puis, l’empathie est extrêmement importante.

Que représente pour vous la pochette de l'album?
C'est un passeport. C'est ça le livre des pièges et des leçons qui donne son titre au disque. A cause de tout ce qu'un passeport signifie aujourd'hui, des migrants qui se noient parce qu'ils n'ont pas les bons papiers, le concept de citoyenneté. Qui décide qui a le droit d'être un citoyen britannique?