Déménagement du Venoge Festival

12 février 2020 16:14; Act: 12.02.2020 17:13 Print

«Les autorités à Cossonay étaient au courant»

L'open air avait annoncé en novembre 2019 qu'il se tiendrait dès 2021 sur la commune de Cossonay. Ce qui a surpris certains élus. Le festival répond.

storybild

Le festival se tiendra encore cette année sur les terrains de sport de Penthalaz (VD). (Photo: Simcast)

Sur ce sujet
Une faute?

Si l'édition 2020 de l'événement est assurée de se dérouler à Penthalaz (VD), celle de 2021 est encore dans le flou. Et ce bien que les organisateurs aient annoncé en novembre 2019 que le Venoge aurait lieu dès 2021 sur la zone Sportive En Marche de Cossonay (VD), à quelques encablures de son site historique.

Ainsi, selon «La Côte», cette annonce «a surpris une partie du législatif de Cossonay, voire de la population». Pour le conseiller communal Jean-Pierre Bernhard, auteur d'une interpellation et susceptible d'être contacté pour mettre ses terrains à disposition pour des parkings, «c'est comme si le festival avait mis la charrue avant les boeufs». Un point que réfute le festival. Son président, Greg Fischer, précise que les discussions avec les autorités de Cossonay ont commencé «fin 2018, début 2019 déjà».

2021 plutôt que 2020

«La Municipalité est venue pendant le montage de l'édition 2019 pour se rendre compte du festival. À la suite de ce déplacement, nous avons obtenu un accord oral. J'ai cependant pris la décision, face à l'ampleur du déménagement, de négocier pour faire une année de plus à Penthalaz et de déménager en 2021 plutôt qu'en 2020», affirme le patron du Venoge. Selon lui, avant la communication officielle du festival en novembre 2019, il avait reçu «un accord de principe par écrit» de la commune de Cossonay.

«A ma connaissance, les municipaux ainsi que le conseil communal avaient été mis au courant avant le départ de notre communiqué», avance le président. Il explique également que son plan, dès le départ, était de contacter les propriétaires des terrains concernés par le déménagement en mars 2020. «Je précise encore qu'une partie des terrains que nous occuperons appartient à la commune. De plus, rien n'indique pour le moment que les parkings seront à proximité directe du festival. Pour rappel, à Penthalaz, nous acheminons une partie des festivaliers depuis les parkings sur le site avec des bus navette», détaille encore Greg Fisher.

(fec)