Ariana Grande

20 janvier 2020 06:22; Act: 20.01.2020 09:17 Print

Affaire de plagiat «plus grave» que les autres

La chanteuse Ariana Grande se trouve dans la tourmente juste avant les Grammies, où elle est nominée.

storybild

Ni Ariana Grande, ni son entourage, n'ont réagi après le dépôt de la plainte. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Lors de la cérémonie des Grammy Awards, qui se tiendra le 26 janvier 2020 à Los Angeles, Ariana Grande sera en lice dans deux catégories avec «7 Rings». Pourtant, ses chances de remporter un trophée sont sérieusement compromises depuis la plainte pour plagiat qui a été déposée contre son hit, le 16 janvier 2020 à New York. Le single de la chanteuse reprendrait des éléments présents dans «You Need It, I Got It» de Josh Stone, paru en 2017. «D'un point de vue scientifique et musicologique, les deux morceaux possèdent une structure rythmique ainsi que des parties vocales qui sont analogues ou très semblables. Un passage possède 39 notes identiques», peut-on notamment lire dans la plainte.

Le niveau de copie «est tout simplement choquant», a résumé Tamir Young, avocat de Josh Stone, cité par «Billboard». «Cette affaire de plagiat est bien plus grave que celles des morceaux «Blurred Lines» de Robin Thicke et Pharrell Williams ou «Dark Horse» de Katy Perry», a assuré l'homme de loi.

Pour Josh Stone, le principal coupable du délit est tout trouvé. Il s'agit de Thomas Lee Brown, auteur-compositeur pour Ariana Grande. Le rappeur affirme qu'il lui avait présenté «You Need It, I Got It», bien avant qu'il ne soit commercialisé, lors d'un rendez-vous avec une maison de disques.


(jde)