Ashnikko

06 novembre 2019 06:14; Act: 06.11.2019 06:14 Print

«Monstrueuse» hitmakeuse

Avec ses titres aux paroles coquines et amusantes, Ashnikko est la rappeuse en vogue.

storybild

Ashnikko, 23 ans, a explosé après que «Stupid» était devenu viral sur TikTok. (Photo: DR)

Une faute?

Depuis juillet 2019, la chanteuse américaine, qui a grandi en Europe de l'Est et est actuellement basée à Londres, a publié «Hi, It's Me», «Stupid» ou encore «Halloweenie II: Pumpkin Spice». Les trois titres sont devenus des tubes en un rien de temps avec des millions de streams au compteur.

Les fans de hip-hop apprécient la diversité et la fraîcheur de la musique d'Ashnikko et ses textes surprenants. «Je dis ce que je pense. Être direct à propos de la sexualité et de l'espèce humaine est très important pour moi», a-t-elle confié lors d'une rarissime interview publiée le 4 novembre 2019 sur «Billboard».

Si aujourd'hui sa franchise la mène au succès, elle ne lui a guère servi par le passé. Notamment à l'école: ses «poèmes méchants» lui ont souvent valu des ennuis. «Une fois, j'ai été suspendue après avoir écrit une hilarante histoire coquine entre ma professeure et un Bigfoot», s'est-elle souvenue. Une autre force de la jeune rappeuse est de mettre en images de manière étonnante ses morceaux. «Je suis fascinée par tout ce qui est morbide. Je ne peux pas réaliser un clip conventionnel. Il faut qu'il montre quelque chose d'un peu dégoûtant pour répondre à mes désirs, à mes besoins», a-t-elle livré.

Qu'on se le dise, Ashnikko, qui était très active sur les réseaux sociaux avant d'exploser, l'est désormais beaucoup moins. «Un quart des messages que je reçois sur Twitter et Instagram me demandent de me suicider. Ainsi, par esprit de survie, j'ai pris mes distances avec internet», a expliqué celle qui se définit volontiers comme «un monstre».

(jde)