Londres

03 novembre 2019 22:26; Act: 03.11.2019 22:26 Print

Beyoncé voulait des «gens normaux» pour son clip

par Fabien Eckert - La star a fait tourner la vidéo du titre «Brown Skin Girl» dernièrement. Ses desiderata étaient précis.

storybild

La chanteuse de 38 ans ne s'est pas déplacée dans la capitale britannique. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce n'est pas nouveau, Queen B est une perfectionniste. Quand il s'agit de mettre un clip en boîte, celui de «Brown Skin Girl» («La fille à la peau brune», en français), dans les quartiers londoniens de Catford et Thamesmead, l'Américaine sait donc ce qu'elle veut. Le «Daily Mail» a déniché l'annonce pour le casting des figurants de la vidéo, qui a été réalisée du jeudi 31 octobre au samedi 2 novembre 2019.

Beyoncé a exigé d'avoir des personnes noires et métisses de différentes cultures, nationalités, ethnies, morphologies, genres et âges, de 6 mois à 100 ans. «Beyoncé recherchait des personnes normales qui puissent raconter leur histoire. Elle voulait que son clip représente parfaitement l'essence de sa chanson», a raconté une source au «Daily Mail». Cette même personne a indiqué que des structures familiales différentes étaient les bienvenues, comme des recomposées, des monoparentales, des parents queers ou qui ont adopté. Des acteurs pros ou amateurs pouvaient aussi postuler, tout comme des danseurs «contemporains, de jazz, de hip-hop, de ballet ou de musiques latines et africaines». Selon ce témoin encore, la star ne participera pas au tournage à Londres. Elle a déjà enregistré ses scènes depuis les États-Unis.

Pour l'anecdote, le clip de «Brown Skin Girl» sera réalisé par Jenn Nkiru. Cette Britannique a déjà collaboré en 2018 avec Beyoncé et son mari JAY-Z pour la sensationnelle vidéo «Apeshit». Elle avait fait le buzz, notamment pour avoir été tournée au Louvre à Paris, privatisé pour l'occasion.