Caprices Festival

15 avril 2019 08:43; Act: 15.04.2019 08:43 Print

Succès à toutes les altitudes

par J. Delafontaine/F. Eckert - Le Caprices Festival, à Crans-Montana (VS), s'est achevé dimanche 14 avril 2019 après quatre jours sur un bilan positif.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le Off du Caprices qui s'est tenu au centre de Crans a proposé de mercredi 10 au samedi 13 avril 2019 près d'une dizaine de concerts folk, rock, hip-hop et de chanson. Les Suisses Sim's, Mark Kelly, Pat Burgener ou encore Sophie de Quay & The WaveGuards y ont joué devant un public joliment fourni. «Nous avons encore plus de succès depuis que le Caprices a pris un virage complètement electro, un style auquel ne s'identifient pas plus que ça les habitants de la station», explique Christophe Passerini, président de l'association Les offs de Crans-Montana.

En quinze éditions, le festival gratuit a changé plusieurs fois de taille et d'emplacement. «Tout dépend du budget qu'on nous alloue. Cette fois-ci, grâce aux partenaires, aux institutions et au Caprices, nous avions 45'000 fr.», confie le responsable. Il s'est souvenu, avec une pointe de nostalgie, que cette somme a été jusqu'à cinq fois supérieure par le passé: «Nous avions alors un généreux mécène.»

Reste que le Off sous sa forme actuelle – une grande scène et quelques sympathiques stands de nourriture et de boissons – fonctionne à merveille. «Cela crée une super animation dans le village, même peut-être un peu trop! On s'est fait gentiment tirer les oreilles après avoir quelque peu débordé sur les horaires de fermeture», plaisante Christophe Passerini.

Sold-out du Caprices à toute altitude

Le festival payant a affiché complet aussi bien en station, sous sa scène nocturne le Moon, qu'en altitude de jour, aux Mdrnty. «Je suis plus que content avec, grosso modo, 20'000 personnes, dont une majorité d'étrangers. Financièrement, le budget de 4 millions sera couvert. C'est une très bonne année», se réjouit Maxime Léonard, directeur. Autre satisfaction: la nouvelle scène accolée au Moon, sous une tente igloo. «On a offert une alternative à ceux qui n'aimaient pas la musique de la salle principale», assure-t-il. Le Valaisan admet qu'il doit améliorer «à tous les niveaux» la qualité des espaces: «Je suis sensible aux détails. Je reconnais que l'on aurait pu faire une entrée plus belle au Moon, mais cette année on a vraiment mis l'accent sur la vidéo, la sono et la technique.»

Ils ont joué au Caprices
Jeudi 11 avril 2019
The Moon: Acid Pauli, Britta Arnold, Madnax, Nico Stojan.

Vendredi 12 avril 2019
Mdrnty: Edward, Raresh, Ricardo Villalobos, Margaret Dygas. The Moon: Giorgio Maulini, Peggy Gou, Seth Troxler, Black Coffee, Jamie Jones, TIA, Ezikiel, Mathew Jonson b2b Dandy Jack, Adolpho & Franky.

Samedi 13 avril 2019
Mdrnty: Giorgio Maulini b2b James Mc Hale, Mathew Jonson, Audiofly, Bedouin, Behrouz. The Moon: James Mc Hale, Pan-Pot, DVS1, Marcel Dettmann, Len Faki, Mashkov, Tyoma, Alci, Dana Ruh.

Dimanche 14 avril 2019
Mdrnty: Fabe, Apollonia, Sven Väth. Satellite: Olivan, Don Ramon b2b San Marco.

Caprices Festival
Crans-Montana (VS). Infos: www.caprices.ch