Ibiza

27 octobre 2015 16:06; Act: 27.10.2015 16:34 Print

Carl Cox réagit à la vente du Space

par Fabien Eckert - Le club mythique de l'île va passer en mains du groupe qui gère l'Ushuaïa. Le DJ britannique, figure légendaire du Space, ne s'y produira plus.

storybild

Le Britannique de 53 ans n'a pas sa langue dans sa poche. (Photo: Tilllate.com)

Sur ce sujet
Une faute?

Dès 2017, le club Space, dont Carl Cox est un des résidents depuis 14 ans, sera piloté par le groupe gérant l'Ushuaïa, autre haut lieu de la vie nocturne d'Ibiza. Le célèbre DJ britannique s'est dit triste de ce changement sur Inthemix.com: «Le Space et moi étions comme un couple marié. Il n'y a jamais eu de dispute, ça a été une relation fantastique. Il y aura beaucoup de larmes quand ce sera fini. C'est là que ça doit s'arrêter». Derrière cette déclaration, se cache un départ «nécessaire» pour Cox: «Pepe Rosello, propriétaire du Space, termine en 2016. Il aura 80 ans. Le club sera remis au groupe Ushuaïa. Son manager aura les clés pour faire tourner le lieu. A partir de là, tout va changer. Je n'ai donc pas envie d'y rester.»

Le DJ de 53 ans a notamment évoqué le côté commercial des repreneurs, qui sont devenus les ambassadeurs de la scène EDM sur l'île. «Ils voulaient que j'y reste pour le côté mercantile. Ça fait du sens pour eux, mais ce n'est pas ce que veut mon coeur.» Coxy, son surnom, a ensuite ironisé en disant qu'il serait prêt à y jouer à nouveau contre un million d'euros par set. «Chaque nuit, je me lèverais pour mixer 90 minutes des titres pompés sur Beatport et empocher un million. Toutes les tables VIP seraient vendues et moi je me marrerais en allant chez mon banquier».

Si l'artiste refuse de céder aux sirènes de l'argent, c'est aussi parce qu'il est un homme de coeur. «Si Pepe n'est pas là, moi non plus. Nous avons grandi ensemble. Nous avons traversé des épreuves ensemble. Nous finirons donc ensemble. Je suis heureux parce que nous laissons un héritage. La légende de ce qui avait l'habitude de se passer au Space quand nous y étions. Ça, personne de pourra l'imiter.» Carl Cox Tim Warp live 2014