Paris

14 novembre 2019 15:45; Act: 14.11.2019 15:45 Print

Concert de Jul perturbé par des ultras du PSG

Le rappeur marseillais s'est produit mercredi 13 novembre à Bercy, à Paris. Des «supporters» du club de la capitale ont fait irruption et semé le chaos.

storybild

Le rappeur de 29 ans n'a pas réagi après son concert parisien. (Photo: AFP/Thomas Samson)

Une faute?

La rivalité entre Paris et Marseille, sur les terrains de sport notamment, n'est plus à démontrer. En revanche, qu'elle fasse irruption lors d'un concert et le perturbe méchamment est nouveau. C'est le rappeur marseillais Jul qui en a fait les frais. Ou plutôt ses fans qui ont assisté à son concert parisien mercredi 13 novembre 2019.

D'après LCI, «plusieurs dizaines d'individus ont forcé l'entrée» de la salle où 20'000 spectateurs étaient réunis. «Vers 21h10, j'ai aperçu la banderole «Not Marseille Welcome». Peu après, j'ai vu une dizaine d'hommes habillés en noir, visages masqués, foncer dans la fosse pour rentrer dans la foule et ne pas se faire attraper par la sécurité. Des personnes ont commencé à paniquer. Un fumigène a été lancé environ 25 minutes après, il est retombé au milieu de la fosse», a témoigné une spectatrice sur la chaîne d'infos. La direction de la salle a confirmé les incidents en raison d'une «conjonction de facteurs compliqués»: «Un groupe de pseudo-supporters ultra du PSG sont venus pour en découdre avec les spectateurs fans de l'artiste marseillais.» Des mouvements de foule ont également été observés: «J'en ai vu un. Des spectateurs se seraient fait dépouiller. Les mecs se sont cagoulés, c'était prémédité. Le pire, c'est de faire ça un 13 novembre (ndlr: date des attentats de Paris le 13 novembre 2015)».

Les forces de l'ordre ont confirme ces échauffourées. «On a eu à gérer des supporters parisiens venus en découdre avec des supporteurs de l'OM, fans du Marseillais Jul et venus au concert. Ils se sont repérés avant le show dans le métro, sur le chemin de la salle et à l'intérieur grâce aux maillots de leurs équipes ou aux écharpes qu'ils arboraient», a indiqué une source policière au «Parisien». Un autre témoin a encore précisé au quotidien que les personnes qui ont quitté la salle pendant le concert étaient «exfiltrées par des vigiles à l'arrière»: «Dans le hall d'entrée, les agents de sécurité et les pompiers étaient très tendus et un peu paniqués. Les stands de vente de t-shirts de Jul et de boissons fermaient les uns après les autres. Comme si un cyclone allait les frapper.» Le rappeur, lui, n'a pas réagi après cette soirée plus que tendue.

(fec)