Los Angeles

27 janvier 2014 07:11; Act: 27.01.2014 09:46 Print

Daft Punk, reçus cinq sur cinq aux Grammy Awards

Le groupe français a remporté lundi cinq récompenses, dont celles de «meilleur album de l'année» et «meilleur enregistrement de l'année», lors de la 56e cérémonie des Grammy Awards.

Voir le diaporama en grand »
Le groupe français Daft Punk a remporté lundi cinq récompenses, dont celles de «meilleur album de l'année» et «meilleur enregistrement de l'année», lors de la 56e cérémonie des Grammy Awards. Macklemore avec ses trophées de meilleur titre rap et meilleur album de rap. Charlotte Kemp Muhl et Sean Lennon (à dr.). Macklemore durant sa prestation. Nile Rodgers, Stevie Wonder et Pharrell Williams (de g. à dr.) Taylor Swift. Olivia Harrison, Alicia Keys et Yoko Ono (de g. à dr.) Imagine Dragons avec son trophée de la meilleure performance rock. Daft Punk. Mari et femme sur scène: Beyoncé et Jay-Z. Daft Punk (au centre) entouré de Nile Rodgers, Pharrell Williams et Stevie Wonder (de g. à dr.) Taylor Swift. Le DJ et producteur néerlandais Armin van Buuren. Yoko Ono a remis le prix du meilleur album de l'année à Daft Punk. Macklemore, Mary Lambert, Madonna, Ryan Lewis et Queen Latifah se sont produits ensemble sur scène. Thomas Bangalter (à g.) et Guy-Manuel de Homem-Christo pourraient sans problème se produire à Wimbledon. La chanteuse Mary Lambert a sorti le remarqué "Letters Don't Talk" en 2012. Mary Lambert a fait des infidélités à Macklemore et Ryan Lewis pour Madonna. Ringo Starr s'est produit avec son vieux pote Paul McCartney. Queen Latifah, 43 ans, est apparue rayonnante au Staples Center. Paul Williams a collaboré sur les titres "Touch" et "Beyond" des Daft Punk. Pharrell Williams (de dos avec Thomas Bangalter et Guy-Manuel De Homem-Christo. Remise du prix de l'album de l'année avec du beau monde sur scène (de g. à dr.): Giorgio Moroder, Nile Rodgers, Thomas Bangalter, Paul Williams, Pharrell Williams et Guy-Manuel De Homem-Christo. Nile Rodgers a été récompensé pour son travail avec les Daft Punk.

Sur ce sujet
Une faute?

Le duo électro français Daft Punk a raflé les trophées les plus prestigieux des 56e Grammy Awards.
Il s'est s'imposé notamment dans les catégories reines de meilleur enregistrement et meilleur album de l'année pour leur succès planétaire «Random Access Memories».

Les deux Français ont remporté les trophées de meilleur duo et enregistrement de l'année pour leur tube «Get Lucky» avec Pharrell Williams, et meilleur album et album dance/électro. Leurs ingénieurs du son ont également été récompensés.

Non contents de rafler les plus prestigieux trophées de la soirée, Guy-Manuel de Homem-Christo et Thomas Bangalter ont fait danser le Staples Center en transformant la salle en boîte disco, avec le concours du légendaire Stevie Wonder. Ce dernier a entonné sur la base de «Get Lucky» les tubes «Freak out» et «Another Star», devant un public debout.

«Honnêtement, je crois que la France est très fière de ces deux gars», a déclaré Pharrell Williams qui s'exprimait au nom du duo français resté casqué, comme à son habitude. «Get Lucky», le principal tube de leur album «Random Access Memories» avait auparavant été primé dans les catégories «meilleur duo» pop, «meilleur album électronique».

Leurs ingénieurs du son ont eux aussi été distingués. Au total, Daft Punk a remporté les cinq prix pour lesquels ils étaient en lice.

Duo rap Macklemore & Ryan Lewis

L'autre grand gagnant de la soirée est le duo rap Macklemore & Ryan Lewis, qui s'est arrogé quatre trophées: trois de rap (interprétation, chanson et album pour «The Heist») et révélation de l'année.

Le duo a également donné lieu au moment le plus mémorable de la soirée. Pendant qu'ils interprétaient sur scène leur hymne rap à la reconnaissance des couples homosexuels, «Same love», Queen Latifah a marié une trentaine de couples homos et hétéros dans la salle, alors que Madonna entonnait son tube «Open your heart».

L'auteur-compositeur Paul Williams, parlant au nom de Daft Punk pour le trophée du meilleur album, a salué la célébration comme «le summum du pouvoir de l'amour, pour tous, à tout moment et dans toutes ses combinaisons. C'est ce que (Daft Punk) voulait que je dise».

Macklemore & Ryan Lewis

Néo-Zélandaise de 17 ans

Du haut de ses 17 ans, la Néo-Zélandaise Lord est repartie avec les trophées de meilleure chanson de l'année et meilleure interprétation pop pour son tube «Royals».

Lorde

Parmi les autres lauréats, le prodige de la pop Bruno Mars a dédié à sa mère son trophée de meilleur album vocal pop («Unorthodox Jukebox») et Jay-Z a reçu le Grammy de la meilleur collaboration rap/chanson pour «Holy Grail», avec Justin Timberlake.

Jay-Z a aussi eu l'honneur d'ouvrir la soirée avec sa femme Beyoncé, pour une version sexy en diable de «Drunk in Love», soulignée par LL Cool J, le Monsieur Loyal de la soirée.

Vétérans pas oubliés

Si la soirée a fait la part belle à la jeune scène musicale, les vétérans - notamment britanniques - se sont rappelés au bon souvenir de l'Académie du Disque: les chevelus de Black Sabbath ont arraché le trophée de l'interprétation metal («God is dead?») et Led Zeppelin s'est arrogé le trophée de l'album rock pour «Celebration Day».

Mais les légendes les plus vivantes étaient sans conteste les ex-Beatles Paul McCartney et Ringo Starr, venus recevoir un trophée pour l'ensemble de la carrière du groupe.

Sir Paul en a profité pour interpréter - avec Ringo à la batterie - une nouvelle chanson, «Queenie eye» et pour décrocher le Grammy de la chanson rock («Cut Me Some Slack»). McCartney a raconté à la presse, en coulisses, que l'enregistrement avait duré à peine plus de trois heures.


(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rockito le 27.01.2014 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La fin

    L'industrie du disque.. Ou quand la musique cesse d'être un art pour ne devenir qu'un produit.....

  • carine le 27.01.2014 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    the best

    Bien mériter BRAVO

  • greg le 27.01.2014 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hollandaftendirekt

    ils sont pathétique les français avec leurs casques ...

Les derniers commentaires

  • Rockito le 27.01.2014 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La fin

    L'industrie du disque.. Ou quand la musique cesse d'être un art pour ne devenir qu'un produit.....

  • greg le 27.01.2014 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hollandaftendirekt

    ils sont pathétique les français avec leurs casques ...

    • P. T. le 27.01.2014 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Super

      pathétique mais beaucoup mieux que J.Biebier...

  • carine le 27.01.2014 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    the best

    Bien mériter BRAVO