Afrique du sud

19 août 2019 20:18; Act: 19.08.2019 20:18 Print

Die Antwoord rattrapé par une agression homophobe

par Fabien Eckert - Une vidéo de 2012 montrant le sulfureux duo de rap s'en prendre à un artiste gay a refait surface. Ninja et Yolandi se défendent.

storybild

Yolandi (à g.) et Ninja seront en tournée européenne dès le début de 2020. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux artistes sud-africains ont l'habitude de choquer. À travers leur rap, leurs clips, leurs looks ou leurs attitudes. Mais là, ce ne sont pas les performances de Die Antwoord, alias Ninja et Yolandi, qui dérangent, mais bien leur comportement. Les faits remontent à 2012 dans les coulisses d'un festival australien. Dans une vidéo de 11 minutes qui vient de refaire surface sur YouTube, les rappeurs s'en prennent à Andy Butler, leader ouvertement gay de Hercules and Love Affair. Ninja lui crache au visage avant de recevoir un verre en pleine face. S'ensuit une course où Yolandi lui crie: «Cours, tapette, cours! Cours pour ta vie, salope!» On entend également un homme dire: «On va tuer ce mec.»

Le bad buzz provoqué par cette vidéo aurait entraîné l'annulation de deux concerts de, Die Antwoord lors de festivals aux USA. Le duo a réagi dimanche 18 août 2019 sur Facebook. «C'était juste une baston avec un type qui a cherché la merde. Pas une agression homophobe. On s'en fout des préférences sexuelles des gens. Ce mec n'a cessé de nous chercher toute la journée depuis le petit-déjeuner. Le soir, il a même coincé Yolandi dans les WC et l'a harcelée sexuellement», a écrit Ninja. Selon lui, les images ont été modifiées par leur ex-cameraman pour les faire passer pour les méchants.

Le rappeur de 44 ans a encore précisé qu'en fin de compte, ils étaient «de gentilles personnes avec un bon coeur qui font du rap hardcore». «Mais si tu cherches la merde, tu vas nous trouver», a averti Ninja.