Downtown Boogie a 20 ans

19 novembre 2019 21:22; Act: 19.11.2019 21:22 Print

«Ce ne sera pas une soirée aux sons de l'année 1999»

par Julien Delafontaine - Downtown Boogie a marqué l'histoire du hip-hop suisse et continue de le faire, comme avec sa soirée anniversaire du 23 novembre 2019 au D! Club de Lausanne.

storybild

Vincz Lee, Green Giant et Jiggy Jones (de g. à dr.) seront de la soirée anniversaire. (Photo: Jay Louvion/rts)

Sur ce sujet
Une faute?

Diffusées sur Couleur 3 dès 1999, les émissions «Downtown Boogie» ont fait figure de pionnières. «Il faut se souvenir qu'à nos débuts, aucun média généraliste ne s'intéressait au hip-hop. Pour les gens, nous étions l'une des rares sources de connaissance», explique Green Giant, DJ et cofondateur de «Downtown Boogie».

En 2019, deux ans après la disparition du programme, ses soirées gardent toujours une cote d'enfer. «Les kids qui viennent s'éclater dans nos événements ne savent pas forcément qu'une émission a existé. La force de notre équipe a toujours été de chercher à se renouveler musicalement. Elle a ainsi continuellement réussi à toucher un nouveau public», assure le Lausannois.

Le samedi 23 novembre 2019, le jeune quadra se produira au D! Club avec deux autres légendes de l'émission: le DJ Vincz Lee et le MC Jiggy Jones. Même si c'est une party d'anniversaire, le trio gardera le cap et ne donnera pas dans la nostalgie. «Il y aura peut-être quelques classiques pour marquer le coup, mais cela ne sera pas une soirée aux sons de 1999. Notre truc, ce sont les morceaux actuels.» À propos justement de l'évolution du hip-hop, Green Giant dit apprécier l'énergie des titres récents. Quant à l'utilisation de l'autotune et du vocodeur par les rappeurs, il trouve que ce sont «des outils intéressants quand ils sont utilisés dans une démarche artistique, comme le fait très bien l'Américain Travis Scott».