Hip-hop

05 juillet 2018 22:41; Act: 05.07.2018 22:41 Print

Des pubs envahissantes gâchent le record de Drake

Le Canadien fait un tabac sur Spotify avec «Scorpion». Ce succès s'accompagne pourtant d'une polémique.

storybild

Le rappeur n'avait plus sorti de disque depuis 2016. (Photo: AFP)

Une faute?

Plus de 132 millions d'écoutes le seul jour de sa sortie, le 29 juin 2018. Sur Spotify, le 5e album de Drake, «Scorpion», a explosé le record détenu par «Beerbongs & Bentleys», de Post Malone, qui avait été streamé 79 millions de fois en 24 heures. Un succès sans précédent sur la plateforme, mais qui fait l'objet de discussions animées sur les réseaux sociaux.

Selon la BBC, de nombreuses personnes ont en effet exprimé leur mécontentement sur Reddit et sur Twitter après avoir été bombardées de publicités pour «Scorpion» alors qu'elles utilisent un compte Premium, censé être exempt de pub. Face à la grogne de ses utilisateurs payants, Spotify aurait fait un geste commercial en remboursant à certains plaignants le dernier mois de leur abonnement. Pour d'autres, la firme suédoise n'aurait pas voulu entrer en matière. Tout s'est passé discrètement, puisqu'elle n'a donné aucune explication officielle sur cette maladresse.

Drake, 31 ans, ne s'est pas non plus exprimé sur ce couac. Sans doute le fera-t-il d'ici à la sortie au format physique de son album, prévue le 13 juillet 2018. Pour l'anecdote, le Canadien a, en douce, remplacé récemment quelques morceaux de son disque par d'autres, mastérisés différemment. C'est le cas pour «In My Feelings» et «Talk Up».



(jde)