Woodstock 50

12 juin 2019 06:42; Act: 12.06.2019 06:42 Print

Festival bouté hors du site qui aurait dû l'accueillir

La saga continue autour du revival du mythique festival. Après un bras de fer judiciaire, voilà que le propriétaire du terrain a rompu son contrat avec les organisateurs.

storybild

Le site original sur lequel s'est joué Woodstock en 1969. (Photo: AFP/Emmanuel Dunand)

Sur ce sujet
Une faute?

Décidément, plus les jours avancent et plus la tenue du Woodstock 50 à la mi-août 2019 semble compromise. Après une longue bataille judiciaire entre des investisseurs et les organisateurs de ce revival, voilà que c'est le propriétaire du terrain, un circuit de course situé à 250 km du site de Woodstock en 1969, qui a rompu son contrat avec le festival.

D'après un communiqué relayé par Variety.com, le Watkins Glen International a «résilié la licence d'exploitation du circuit pour Woodstock conformément aux dispositions du contrat. Nous n'accueillerons donc plus le festival». Les organisateurs de l'événement ont confirmé cette nouvelle: «Nous sommes en discussions avec un autre lieu. Nous avons hâte de vous donner son emplacement. Dès qu'il sera connu, durant les prochaines semaines, la billetterie ouvrira». Variety.com, rappelle que la mise en vente des tickets a déjà été repoussée plusieurs fois.

Pour l'heure, aucun artiste à l'affiche ne s'est (encore) désisté. JAY-Z, Miley Cyrus, Imagine Dragons, Chance the Rapper, The Raconteurs, Robert Plant ou encore Carlos Santana (présent en 1969) sont attendus sur le terrain dont on ignore donc où il se situera.

(fec)