Tel Aviv

17 mai 2019 09:58; Act: 17.05.2019 10:00 Print

Finalement, Madonna chantera bel et bien à l'Eurovision

par Cover Media - Après un suspense insoutenable, l'artiste a confirmé qu'elle interprétera bien deux chansons lors de la finale du concours de l'Eurovision en Israël, samedi soir.

storybild

Madonna, ici entourée de fans à Paris. Un différend contractuel avait jeté un doute quant la participation de l'artiste. (Photo: Getty Images)

Une faute?

Madonna a confirmé, hier (16 mai 19), qu'elle montera sur la scène de l'Eurovision, ce samedi. Un différend contractuel avait jeté un doute quant la participation de l'artiste et fait ronger leur frein aux organisateurs qui auraient souhaité faire la grande annonce bien plus tôt. Mais tout est maintenant prêt et la reine de la pop se produira bien à Tel Aviv.

Elle y chantera «Like a Prayer» et sa nouvelle collaboration avec Quavo, Future, qui vient de sortir en single. Le titre figure sur le dernier album de Madonna, Madame X, dont la sortie est prévue le mois prochain.

Avant la deuxième demi-finale

L'annonce officielle de l'Eurovision a été faite avant la deuxième demi-finale du concours, jeudi, quelques jours après que les organisateurs ont déclaré qu'un contrat n'avait pas encore été signé et que cela l'empêcherait peut-être de se produire.

Madonna est arrivée en Israël, mardi, et quelques heures avant que sa participation ne soit officialisée, elle a posté une vidéo sur les réseaux sociaux qui semblait avoir été filmée sur place. «Nous sommes ravis de confirmer enfin que l'incomparable icône de la musique Madonna nous rejoindra au Concours Eurovision de la chanson de cette année, a déclaré Jon Ola Sand, le superviseur exécutif de l'événement. Nous savons que ce sera une soirée mémorable et nous avons hâte de la partager avec tout le monde.»

Une puissante chorale

Madonna devrait être rejointe sur scène par une chorale de 35 personnes pour sa performance de Like a Prayer. Plus tôt cette semaine, la chanteuse a riposté aux critiques des activistes qui lui demandait de boycotter l'événement et de se joindre aux autres artistes qui protestent contre le traitement réservé par Israël à ses voisins palestiniens.

«Je ne m'empêcherai jamais de faire de la musique pour correspondre aux motivations politiques de qui que ce soit, pas plus que je ne cesserai de dénoncer les violations des droits de l'Homme où qu'elles soient dans le monde, a-t-elle déclaré dans un communiqué. Mon coeur se brise chaque fois que j'entends parler des vies innocentes perdues dans cette région et de la violence qui se perpétue si souvent pour répondre aux objectifs politiques de ceux qui bénéficient de cet ancien conflit. J'espère et prie pour que nous puissions bientôt nous libérer de ce terrible cycle de destruction et créer un nouveau chemin vers la paix.»

(nxp)