Keen'V

16 juillet 2018 09:13; Act: 16.07.2018 09:34 Print

«Je donne dans le vulgaire seulement pour être drôle»

par Julien Delafontaine - Keen'V a été l'un des rares artistes à réussir à faire jumper les spectateurs du festival Sion sous les étoiles en tout début de soirée.

storybild

L'artiste ragga dancehall de 35 ans a explosé en 2008 avec le morceau osé «A l'horizontale». (Photo: François Melillo)

Une faute?

Le Français n'avait rien qui jouait en sa faveur le samedi 14 juillet 2018 sur la plaine de Tourbillon à Sion. Son concert, à 18h, était le premier du jour et un orage a éclaté au milieu du show. Et pourtant, Keen'V a mis le feu!

Vous aviez une sacrée patate sur scène!
Nous terminons un an de tournée incroyable avec mon album «7». Comment ne pas être super heureux sur scène?

Ce disque est sorti en juillet 2017. Il a été réédité en novembre avec sept titres en plus.
J'ai trouvé ça con. C'est la maison de disques qui l'a voulu ainsi. Je l'ai avertie que cela ne se passerait pas comme ça pour mon prochain disque.

Qu'est-ce qui vous a déplu?
Les premiers acheteurs se sont sentis floués. Sur le web, j'ai lu des commentaires qui disaient que je sortais cette réédition juste pour l'argent.

Tenez-vous compte des critiques des internautes?
Si elles sont constructives, oui. Sinon, j'ai arrêté d'être touché par les méchancetés gratuites le jour où Adele a publié son album «21» et qu'un internaute a publié: «Elle ne sait même pas chanter.»

Et lorsqu'on vous allume pour vos textes coquins et pas vraiment sympas pour les femmes?
Je le vis bien. C'est un rôle. Dans la vie, je ne suis ni sexiste, ni misogyne. Je donne dans le vulgaire, et non dans la vulgarité, juste pour être drôle.

Vous comprenez que cela puisse choquer?
J'assume mon personnage. Je trouve surtout dommage que l'on ne puisse plus rire de tout. J'ai un profond respect pour la femme. Je suis marié depuis dix ans et ma moitié ne s'est jamais plainte de moi.

Il y a dix ans, c'était aussi le début de votre carrière.
Je n'aurais jamais imaginé être encore là. Surtout que je n’'ai pas sorti deux albums, j'en ai publié quasi un par an. J'aurais donc pu me planter plusieurs fois.