Etats-Unis

09 novembre 2018 07:38; Act: 09.11.2018 07:38 Print

Kodak Black, l'ex-taulard qui veut faire le bien

par Fabien Eckert - Le rappeur américain, sorti de prison en août 2018, a acheté une maison à sa grand-mère et entend construire une école à Haïti.

storybild

L'Américain veut laisser son passé de gangster derrière lui. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Les sept mois passés à l'ombre par le garçon de 21 ans y sont certainement pour quelque chose. Kodak Black, qui est parmi les artistes les plus streamés de Suisse avec son single «ZEZE», a affirmé que son séjour en prison était une «bénédiction». Dans la foulée, il a révélé mardi 6 novembre 2018 sur theshaderoom.com ses nouvelles intentions. Elles sont plutôt louables pour un homme qui a été condamné pour vol, possession d'armes à feu, maltraitance et agression sexuelle.

«J'ai acheté à ma grand-maman une maison de maître à Haïti même si j'ai le sentiment qu'on est encore en train de subir l'esclavage», a dit le rappeur né en Floride de parents haïtiens immigrés aux Etats-Unis. Il a ajouté qu'il ne parlait pas souvent des choses positives qu'il a déjà faites pour sa communauté, mais qu'il était particulièrement heureux d'annoncer qu'il allait aussi construire une école dans le pays de ses origines.

Derrière les barreaux, Kodak a profité pour travailler sur de la musique. Il y a enregistré le couplet du single «Calldrops» d'Asap Rocky. Il a également commencé l'écriture d'un livre et passé un diplôme scolaire, écrit booska-p.com. Depuis le 31 octobre 2018, il est à voir dans le clip «Wake Up in the Sky», titre réalisé avec Bruno Mars et Gucci Mane.