Etats-Unis

30 juillet 2014 08:00; Act: 30.07.2014 09:35 Print

L'homme qui fraudait pour entrer en festival

par Fabien Eckert - Marcus Haney est un photographe prêt à tout pour approcher les artistes. Plutôt que de s’accréditer, il a préféré resquiller. Un docu relatera ses «exploits».

storybild

Lair angélique de lAméricain, 26 ans, a sans doute joué en sa faveur lors de ses multiples infiltrations. (Photo: DR)

Une faute?

Coachella, Bonnaroo, Lollapalooza et Glastonbury: tous ont été piégés par Marcus Haney. Cet Américain a réussi, entre 2010 et 2014, à blouser la sécurité des plus grands festivals pour s’infiltrer jusque dans le backstage. Avec un seul but, approcher les stars et les photographier.

Comment a-t-il donc pu réaliser pareil exploit? Le jeune homme de 26 ans avait un système bien rôdé. Il observait, photographiait et se documentait sur les différents bracelets et badges. De retour chez lui, tel un véritable faussaire, il les copiait jusque dans les moindres détails. Dans d’autres cas, ils profitait de failles dans le système de sécurité ou de trous dans les barrières pour entrer illégalement sur les terrains.

Certains artistes auxquels il a eu accès sont devenus des proches. C’est le cas de Ted Dwane. Le bassiste de Mumford And Sons, admiratif de la ténacité de Marcus, a dit sur middle8mag.com: «Un jour, on lui a enlevé ses accréditations et ont l’a éjecté d’une salle. Vingt minutes après, il était de nouveau dans notre loge. Entre-temps, il était monté sur scène pour shooter le public!»

La «carrière» du jeune homme fera l’objet d’un documentaire. «No Cameras Allowed» (ndlr: pas d’appareils photos autorisés) sera bientôt diffusé sur MTV aux Etats-Unis. La nouvelle notoriété de Marcus sera-t-elle suffisante pour que, désormais, il se fasse officiellement inviter par les festivals?
La bande annonce de «No Cameras Allowed»