Publication homophobe

19 février 2020 12:40; Act: 19.02.2020 16:30 Print

Le rappeur Koba LaD est déprogrammé du Caribana

À la suite du contenu qu'il a partagé sur Snapchat, le jeune artiste a été exclu de l'affiche du festival de Crans-près-Céligny (VD).

storybild

Les deux albums de Koba LaD, «L'Affranchi» et «VII», ont été certifiés disque de platine (+ de 100'000 ventes) en France. (Photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

A l'instar des festivals français VYV, We Love Green, Main Square, Garorock, ainsi que Dour en Belgique, le Caribana a annoncé que Koba LaD n'était plus le bienvenu chez lui.

«Le Caribana est un festival qui aime tout le monde. Le respect et la tolérance occupent une place primordiale au sein de ses valeurs. C'est pourquoi, en tant qu'organisateurs, nous avons décidé de déprogrammer Koba LaD du festival après les propos homophobes et incitant à la haine qu'il a tenus ces derniers jours sur les réseaux sociaux. L'homophobie n'est pas une opinion mais un crime», ont expliqué les organisateurs dans un communiqué. L'auteur des tubes «RR 9.1», «Train de vie», «Quotidien» ou encore «Ténébreux #1» aurait dû se produire le samedi 20 juin 2020.

Pour rappel, le rappeur de 19 ans a fait scandale en repostant sur Snapchat le 16 février 2020 une capture d'écran d'un article évoquant le meurtre d'un ado gay tué par son père sous laquelle les mots «bien joué» ont été rajoutés. Face à la polémique, Koba LaD a assuré, dans divers messages et vidéos, qu'il n'avait pas vu la phrase révoltante qui figurait sur l'image.

(jde)