Carnet noir

04 mai 2012 19:34; Act: 04.05.2012 22:34 Print

Mort d'un membre des Beastie Boys

Adam Yauch, l'un des trois Beastie Boys, est décédé à l'âge de 47 ans, a-t-on appris vendredi. Il souffrait d'un cancer depuis 2009.

Voir le diaporama en grand »

De gauche à droite, les Beastie Boys en 2006: Mike D, Adam Horowitz et Adam Yauch.

Une faute?

Le monde du hip-hop est en deuil vendredi avec l'annonce du décès d'Adam Yauch, l'un des trois fondateurs des Beastie Boys. Les causes de la mort de l'artiste, plus connu sous son nom de scène «MCA», n'étaient pas encore clairement identifiées, indique le site internet TMZ, spécialisé dans l'actualité des célébrités, qui a annoncé, de même que le magazine «Rolling Stone», la mort d'Adam Yauch. Le rappeur avait annoncé qu'il était atteint d'un cancer en 2009.

En avril, Adam Yauch avait dû renoncer à assister à l'introduction des Beastie Boys au Rock and Roll Hall Fame à Cleveland à cause de sa maladie. La sortie du dernier album du groupe «Hot Sauce Committee Pt.2» avait d'ailleurs été repoussée plusieurs fois. La dernière apparition d'Adam Yauch et des Beastie Boys sur scène remonte à l'été 2009.

Adam Yauch avait fondé les Beastie Boys en 1979 à New York en compagnie de ses comparses, Mike D et Adam Horowitz. Aussi joueur que provocateur, le groupe s'était fait connaître pour son éclectisme, se spécialisant autant dans le hip-hop que dans le punk hardcore. En 1986, «Licensed To Ill» était devenu le premier gros succès discographique du groupe, emmené par le tube «(You Gotta) Fight For Your Right (To Party)» (voir ci-dessous). Ont suivi «Paul's Boutique» (1989), «Check Your Head» (1992), «Ill Communication» (1994), «Hello Nasty» (1998), «To The 5 Boroughs» (2006) ou encore «Hot Sauce Committee, Pt.2» (2011). En près de 30 ans de carrière, le groupe a vendu plus de 40 millions d'albums dans le monde, devenant l'une des figures majeures du hip-hop.

Les Beastie Boys s'étaient produits au Montreux Jazz Festival en juillet 2007 lors d'une prestation mémorable.

Le clip «(You Gotta) Fight For Your Right (To Party)» (1986):

(Source:YouTube)

Le clip de «Sabotage» (1994):

(Source:YouTube)

Le clip d'«Intergalactic» (1998):

(Source:YouTube)

«Three MC's and One DJ» au Montreux Jazz Festival(2007):

(Source:YouTube)

(leo/afp)