Madonna

12 novembre 2019 14:58; Act: 12.11.2019 22:00 Print

Poursuivie en justice pour ses retards à ses concerts

Madonna est visée par une plainte plutôt surprenante qui a trait à ses arrivées tardives. Le plaignant, un Américain, se sent lésé.

storybild

La chanteuse de 61 ans n'aime pas qu'on la critique. (Photo: AFP/Michael Loccisano)

Sur ce sujet
Une faute?

Cette action en justice a le mérite d'être originale. Un Américain, Nate Hollander, a porté plainte vendredi 6 novembre 2019 auprès d'un tribunal de Miami à cause des retards répétés de la star à ses concerts. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est le déplacement de l'horaire du show de la chanteuse à Miami le 17 décembre 2019 de 20h30 à 22h30, show pour lequel Hollander a déboursé plus de 1000 fr. pour trois billets.

«Les détenteurs de tickets doivent travailler et aller à l'école le lendemain, ce qui les empêche de se rendre à un concert qui finira aux alentours de 1h du matin. Madonna aurait dû savoir qu'elle ne pourrait assurer le show à 20h30», peut-on lire dans la plainte que NBC News a pu consulter. Hollander espère ainsi pouvoir se faire rembourser les sésames qu'il a achetés.

Live Nation, producteur de la tournée «Madame X» de Madonna, n'a pas réagi. A l'inverse de la star américaine. Dans une vidéo prise lors de son spectacle à Las Vegas et postée le 9 novembre 2019 sur Twitter, elle déclare, un brin hautaine: «Il y a quelque chose que vous devez tous comprendre. Une reine n’est jamais en retard.» La sexagénaire est pourtant réputée pour ses arrivées tardives. Le Huffingtonpost.fr rappelle qu'en 2015 à Manchesterm, elle avait été huée par ses fans pour s'être présentée sur scène une heure après le début prévu de son show. Pire, en Australie en 2016, les spectateurs avaient attendu quatre heures avant que la diva daigne monter sur scène.

(fec)