Skrillex

03 avril 2019 10:33; Act: 03.04.2019 10:33 Print

Sa musique repousserait les vilains moustiques

par Fabien Eckert - Une étude asiatique a démontré qu'un titre de Skrillex permettrait de réduire la prolifération des insectes diptères.

storybild

D'ici à l'été 2019, le DJ américain de 31 ans a quelques dates prévues en Asie et aux États-Unis. (Photo: AFP/Michael Hickey)

Sur ce sujet
Une faute?

Ça a tout d'un poisson d'avril, à l'image du fromage qui se bonifie grâce au hip-hop («20 minutes» du 15 mars). Le titre «Scary Monsters and Nice Spirits» de Skrillex, DJ américain réputé pour son dubstep, permettrait de repousser les moustiques. On doit cette affirmation à une équipe composée de chercheurs thaïlandais et malaisiens qui ont publié les conclusions de leur étude le 24 mars 2019 dans la revue scientifique «Acta Tropica».

«Les sons jouent un rôle important dans la reproduction et la survie de nombreux insectes, dont les moustiques. Il y a des preuves que le morceau de Skrillex, à cause de ses fréquences, a un effet néfaste dans la période d'accouplement et d'alimentation», ont écrit les scientifiques. Pour eux, il ne fait donc aucun doute: la centaine de femelles moustique exposée à la musique de Skrillex a modifié son comportement ce qui permettrait d'endiguer des épidémies de dengue, de zika, de chikungunya et autre fièvre jaune. Le DJ s'est amusé de cette info sur Twitter, le 1er avril 2019. «Aujourd'hui, tout ce qu'on lit peut passer pour un poisson d'avril», a-t-il écrit.

Dans un registre plus sérieux, Skrillex a surpris son mondeen publiant «Turn Off The Light», titre réalisé avec Boys Noize sous le nom de Dog Blood. Le duo était inactif depuis des mois. «En plus de ça, on a encore trois morceaux en préparation. On va essayer de les finir cette semaine pour les sortir le plus vite possible», a tweeté Skrillex.