Saro au Paléo

17 juillet 2018 21:16; Act: 17.07.2018 21:16 Print

«Je dois m'entretenir, car le beatbox, c'est épuisant»

par Julien Delafontaine - Champion du monde de cette discipline de percussion vocale, Saro se produit le mercredi 18 juillet 2018 au Paléo Festival à Nyon. Immanquable!

storybild

Le Français et sa Boss RC-505, qui a changé sa vie. (Photo: G.Le Flem)

Sur ce sujet
Une faute?

Tristan Coudray, de son vrai nom, a remporté la Grand Beatbox Battle en mars 2017. Depuis son triomphe, l'artiste français de 28 ans qui crée des sons d'instruments uniquement avec sa bouche a été invité dans les plus grands festivals. Les critiques de ses live sont unanimes: prodigieux!

Vous donnez dans l'electro. Pourquoi ce style plus qu'un autre?
J'aime cette musique. Quand je vais en festival ou en club, elle me fait danser et me donne envie de m'amuser.

Depuis quand en produisez-vous?
C'était il y a longtemps. Sauf que les machines qui existaient pour le beatbox ne me satisfaisaient pas. Et tout d'un coup, il y a cette machine qui est sortie: la Boss RC-505, que j'utilise toujours aujourd'hui. Cette loopstation (ndlr: qui permet de réaliser des boucles à partir de samples), ç'a été une grosse révélation!

Quels sont vos secrets, vos recettes, pour être un bon beatboxer?
Le sens du rythme. C'est la base de cet art. Pour ma part, je peux m'appuyer sur mon expérience de dix ans de batterie. J'ai commencé à en jouer à l'âge de 6 ou 7 ans. Après, il y a la condition physique. Je fais pas mal de sport et j'ai une bonne hygiène de vie. Le beatbox, c'est très épuisant, surtout si tu en fais sans loopstation. Avec ma machine, je peux souffler un peu.

Reste que vous êtes seul sur scène. Vous évoluez donc sans filet.
J'ai joué dans un groupe durant six ans, c'était cool, mais le kiff d'avoir tout qui repose uniquement sur tes épaules est vraiment plus intense. Je suis libre. Je peux improviser à tout moment.

Lors de votre sacre, vous avez notamment affronté MB14, finaliste de «The Voice».
Oui. C'était une battle incroyable, vue déjà 7 millions de fois sur YouTube. A chaque nouveau million de vues, on s'envoie un petit message avec Momo (ndlr: MB14). On a prévu de sortir des morceaux ensemble plus tard. Pour l'instant, on a tous les deux des albums à faire.

A voir aussi le mercredi 18 juillet 2018
Grande scène: 18h30 Vianney, 21h Jain, 23h30 The Killers. Les arches: 17h30 Eddy de Pretto, 19h45 Black Rebel Motorcycle Club, 22h15 MGMT, 1h Nina Kraviz. Dôme: 17h15 Imam baildi, 19h45 Ana Moura, 22h15 La Pegatina. Le détour: 18h45 Warhaus, 21h15 Saro, 23h45 Lysistrata. Club Tent: 17h Magic & Naked, 20h Angèle, 22h30 Sombre Sabre, 1h15 Idles.

Paléo Festival
Infos: www.paleo.ch