Musique

24 juillet 2018 23:18; Act: 24.07.2018 23:32 Print

Yoko Ono va sortir un nouvel album pour la paix

À 85 ans, Yoko Ono, la femme de feu John Lennon, rêve encore de paix et sort un nouvel album, «Warzone», produit par son fils.

storybild

L'artiste new-yorkaise Yoko Ono, née au Japon, a bien fait savoir que «Warzone» n'était pas synonyme de retraite, expliquant qu'elle travaillait sur un autre album. (Photo d'archives) (Photo: AFP)

Une faute?

Yoko Ono a annoncé mardi la sortie d'un nouvel album, l'artiste de 85 ans estimant que son combat d'une vie pour la paix était plus que d'actualité en 2018.

«Warzone», dans les bacs le 19 octobre et produit par son fils Sean Ono Lennon, revisitera des chansons rédigées par Yoko Ono depuis 1970 dont «Imagine», l'hymne pour la paix avec feu John Lennon, son mari, qui clôture l'album.

«Le monde est tellement chaotique. Tout est très difficile pour tout le monde», a-t-elle indiqué dans un communiqué. «Il n'est pas trop tard pour changer le monde. Nous avons plus que jamais besoin de Yoko maintenant», ajoute un communiqué de ses représentants.

L'artiste new-yorkaise, née au Japon, a bien fait savoir que «Warzone» n'était pas synonyme de retraite, expliquant qu'elle travaillait sur un autre album.

Avant-gardiste

Avec cette annonce, elle a publié une nouvelle version du titre donnant son nom à l'album, «Warzone» qui figurait déjà dans «New York Rock», une comédie musicale sur sa vie avec John Lennon.

La version 2018 de la chanson s'ouvre sur un éléphant barrissant et des bruits de percussion répétés, comme des coups de feu, Yoko Ono déclamant de manière assez angoissante: «Warzone, nous vivons dans une Warzone» (zone de guerre). «Si vous m'entendez, s'il vous plait aidez-nous», conclut-elle.

Yoko Ono, qui a grandi à Tokyo et New York, était devenue une étoile montante de la musique avant-gardiste quand elle a rencontré John Lennon et est devenue sa seconde femme.

Le couple a utilisé sa lune de miel comme un moyen de protester contre la guerre du Vietnam, avec leur fameuse manifestation «bed-in», au lit pour la paix.

Yoko Ono est restée une militante pour la paix et a cherché à préserver l'héritage de John Lennon après l'assassinat de l'ex-chanteur des Beatles devant l'appartement du couple à New York en 1980.

(nxp/afp)