Justice new-yorkaise

17 juin 2011 22:19; Act: 17.06.2011 22:38 Print

Le dossier «USA contre Ben Laden» classé

La justice new-yorkaise a classé vendredi le dossier «USA contre Oussama Ben Laden», qui comprenait plus de 200 accusations contre le chef d'Al-Qaïda tué le 2 mai.

Sur ce sujet
Une faute?

Le juge Lewis Kaplan du tribunal du district sud de New York a signé vendredi un ordre de «nolle prosequi» (arrêt des procédures), mettant un terme à l'affaire «USA contre Ben Laden», après avoir reçu une demande en ce sens du parquet. Il s'agit d'une procédure habituelle lorsqu'un accusé décède.

Dans cette affaire, Ben Laden faisait l'objet de plus de 200 chefs d'accusation pour des activités criminelles dont meurtres et complots en vue d'utiliser des armes de destruction massive aux Etats-Unis, selon les documents judiciaires. Ces chefs d'accusation datent de 1998. Ils avaient été formulés après les attentats contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie, qui avaient fait 224 morts et plus de 5000 blessés.

Preuves de son identité

Les documents comprennent la déclaration d'un responsable du ministère de la Justice, George Toscas, certifiant le décès d'Oussama Ben Laden et les circonstances dans lesquelles il s'est produit. Selon cette déclaration, datée du 16 juin, la CIA a conclu que Ben Laden «a été éliminé lors d'une attaque menée dans un complexe d'Abbottabad, au Pakistan».

La déclaration ajoute que les échantillons d'ADN, les analyses de reconnaissance faciale et la confirmation d'une des épouses de Ben Laden apportent la preuve de l'identité du chef d'Al-Qaïda. «La possibilité d'une erreur d'identification est approximativement de une sur 11,8 quadrillions», ajoute le document.

(afp)