Al-Qaïda

16 juin 2011 11:26; Act: 16.06.2011 11:55 Print

Ayman al-Zawahiri aurait vécu en Suisse

Ayman al-Zawahiri, qui a remplacé Ben Laden à la tête d'al-Qaïda, aurait vécu quelques temps en Suisse, selon les déclarations de l'Office fédéral de la police en 2001.

Voir le diaporama en grand »
20.05 Les Etats-Unis ont déclassifié de nouveaux documents saisis lors du raid contre l'ancien leader de l'organisation terroriste au Pakistan. Ils dévoilent une nouvelle facette du personnage. 17.05 Selon «Bild am Sonntag», les services de renseignement extérieurs allemands ont aidé la CIA à retrouver la trace d'Oussama Ben Laden au Pakistan, où le chef d'Al-Qaïda a été tué en 2011 par les forces spéciales américaines 11.05.2015 Le journaliste dinvestigation américain Seymour Hersh livre dans une longue enquête une autre version de la mort du chef d'al-Qaïda au Pakistan en 2011. 03.06.2012 Le milliardaire, fondateur de l'organisation terroriste al-Qaïda, avait dépensé toute sa fortune pour le jihad, a affirmé le chef du réseau Ayman al-Zawahiri. 12.02.2012 Oussama Ben Laden voulait que ses enfants étudient en Occident et «vivent en paix» plutôt que de s'engager dans le djihad selon le beau-frère de l'ancien chef d'al-Qaida. 08.12 Les documents récupérés dans la maison d'Abbottabad, dernière demeure de l'ex leader d'al-Qaida, montrent que Ben Laden n'était plus aux commandes de l'organisation terroriste à sa mort. 03.09 De nouvelles notes confidentielles américaines obtenues par WikiLeaks révèlent que Oussama Ben Laden avait cru à un complot contre lui à l'intérieur d'al-Qaida. 16.06 Ayman al-Zawahiri, qui a remplacé Ben Laden à la tête d'al-Qaida, aurait vécu quelque temps en Suisse, selon les déclarations de l'Office fédéral de la police en 2001. 16.06 L'Egyptien Aymane al-Zawahiri, souvent présenté comme l'éminence grise du réseau terroriste, a été intronisé chef d'al-Qaida pour succéder à Ben Laden. Bill Warren, chasseur de trésor américain milliardaire, a annoncé qu'il allait partir à la recherche du corps d'Oussama ben Laden dans la mer d'Arabie. Dans un message audio posthume, l'ancien chef d'al-Qaida salue les révolutions arabes d'Egypte et de Tunisie, y voyant une «opportunité historique» pour se soulever. 07.05 Les Etats-Unis ont publié des images de Ben Laden devant son écran de télévision. D'autres images de Ben Laden publiées le 7 mai. La maison dans laquelle se trouvait Ben Laden lorsqu'il a été abattu. Les chaînes de télévision pakistanaises qui avaient diffusé une photo du visage partiellement défiguré d'un cadavre présenté comme étant peut-être celui d'Oussama ben Laden ont admis qu'il s'agissait d'un faux et l'ont retiré de l'antenne. Ben Laden a été abattu dans un immeuble d'un quartier cossu d'Abbottabad, près d'Islamabad, au Pakistan. Ben Laden tué d'une balle dans la tête: les Navy Seals aux commandes Le complexe occupe un vaste terrain. Il est huit fois plus grand que les autres maisons du quartier. Quand il a été construit en 2005, il se trouvait au bout d'un petite route non goudronnée. Depuis d'autres maisons ont été construites alentour. Le président américain a annoncé en direct l'information. La foule s'est massée devant la Maison-Blanche pour manifester sa joie. Ben Laden aurait eu plus de 20 enfants. Oussama, à 14 ans, est le deuxième depuis la droite. Oussama ben Laden, deuxième depuis la droite. Il a été mujahidin en chef, de 1980 à 1988. En 1991, il critique le stationnement de soldats américains en Arabie saoudite. Son organisation, al-Qaida, est un groupement d'islamistes radicaux. Un message vidéo du 29 octobre 2004 montre Ben Laden. Oussama ben Laden (à droite), entouré de son fils Mohammed (19 ans, au milieu) et de Mohammed Atef (à gauche).

Sur ce sujet
Une faute?

Le nouveau chef du réseau terroriste Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, n'est pas un inconnu en Suisse. Il aurait notamment vécu quelques temps sur le sol helvétique. Il a également été impliqué dans différents attentats en lien avec la Suisse.

Les autorités égyptiennes avaient signalé à plusieurs reprises durant les années 1990 que le bras droit d'Oussama Ben Laden se cachait en Suisse. L'Office fédéral de la police (fedpol) a fini par confirmer, à l'automne 2001, que le médecin égyptien avait vécu en Suisse, «clandestinement ou muni d'un faux passeport».

Plus de trente fausses identités

En 1998, le chef de la Police fédérale avait affirmé que l'homme possédait «plus de trente fausses identités. Des noms que nous connaissons». Ayman al-Zawahiri n'a pas fait que se cacher en Suisse. Selon des sources proches des services de renseignements égyptiens, son groupe serait responsable de l'attentat qui a coûté la vie à un diplomate égyptien en novembre 1995 à Genève.

Il a également été condamné à mort, par contumace, en Egypte pour de nombreux attentats, en particulier celui qui a tué 62 personnes, dont 38 touristes suisses à Louxor, en 1997.

(ats)