Costa Concordia

28 juillet 2014 14:31; Act: 28.07.2014 17:52 Print

L'ouvrier détruit le navire de sa lune de miel

Un homme qui avait passé sa lune de miel à bord du Concordia, avant son naufrage en janvier 2012, procédera à son démantèlement, selon le quotidien La Stampa.

Voir le diaporama en grand »
30.05.2016 La justice italienne a confirmé mardi en appel la condamnation à 16 ans de prison à l'encontre l'ex-commandant du paquebot Costa Concordia, dont le naufrage près des côtes italiennes en janvier 2012 avait fait 32 morts. 28.04 Francesco Schettino, ancien commandant du Concordia, est jugé en appel. Le capitaine avait écopé de 16 ans de prison en première instance suite au naufrage qui avait fait 32 morts. 12.02 Francesco Schettino n'ira pas immédiatement en prison après sa condamnation à 16 ans de réclusion pour le naufrage du Concordia au large de l'Italie. L'ex-commandant, «capitaine couard» pour les uns, «coupable idéal» pour les autres, veut encore se battre. 11.02 L'ex-commandant du Costa Concordia Francesco Schettino a été condamné à 16 ans de prison, a indiqué mercredi soir le Tribunal de Grosseto. La catastrophe avait fait 32 morts en janvier 2012. 11.02 L'ex-commandant du paquebot Francesco Schettino dont le naufrage avait fait 32 morts en 2012, s'est dit mercredi victime d'un «hachoir médiatique», avant de fondre en larmes, devant le tribunal. 10.02 Le procès de Francesco Schettino touche à sa fin à Grosseto, en Italie. Le verdict pourrait tomber mercredi trois ans après les faits. 09.02 Les avocats de Francesco Schettino ont réclamé lundi son acquittement, a-t-on appris de source judiciaire. Leur client était le commandant du paquebot Concordia, dont le naufrage avait fait 32 morts il y a trois ans au large de l'Italie. 29.01 Par l'intermédiaire de son avocate, Domnica Cermotan a fait savoir qu'elle réclamait 200'000 euros de dommages et intérêts à Francesco Schettino. 26.01 Le parquet italien a réclamé lundi une peine de 26 ans et trois mois de prison à l'encontre de Francesco Schettino (photo). Ce dernier commandait le Costa Concordia, dont le naufrage a fait 32 morts il y a trois ans au large de l'Italie. 13.12 Francesco Schettino, l'ex-commandant du paquebot Concordia dont le naufrage a fait 32 morts il a près de trois ans, a estimé samedi que l'accident aurait pu être évité, si l'équipage l'avait prévenu. 12.12 «Tout est de la faute de l'équipe sur la passerelle», s'est emporté vendredi , Francesco Schettino, vendredi à son procès à Grosseto après le naufrage du bateau de croisière ayant fait 32 morts en février 2012. 02.12 L'ex-capitaine Francesco Schettino a raconté minute par minute mardi à son procès les circonstances ayant précédé le naufrage du paquebot Concordia, s'efforçant d'apparaître comme un commandant mal informé par son équipage. 03.11 Le corps de Russel Rebello, dernier disparu du Costa Concordia, a été découvert lors de la phase de démantèlement du navire. 27.07 L'épave du Costa Concordia est arrivée dimanche au large du port de Gênes, dans le nord de l'Italie, où elle sera démantelée. 26.07 Le paquebot Costa Concordia, qui a repris la mer mercredi, deux ans et demi après son naufrage sur l'île du Giglio, progressait samedi vers Gênes où il arrivera dimanche. Dès le lever du soleil dimanche vers 06H00 (04H00 GMT), les maneouvres de préalables à son entrée dans le port seront réalisés. 23.07 Le Concordia (photo) largue enfin mercredi les amarres, sous les yeux de quelques survivants du drame et au soulagement des habitants de l'île toscane. 17.07 Des vents violents ont ralenti le renflouement du Concordia, dont le naufrage en janvier 2012 a fait 32 morts au large de l'île toscane du Giglio, et son départ prévu lundi vers Gênes pourrait être retardé de 24 heures. 14.07 L'opération sans précédent de renflouement du paquebot Concordia a débuté lundi comme prévu et devrait se prolonger au moins jusqu'au week-end. 12.07 Le paquebot, échoué depuis deux ans et demi devant l'île du Giglio après son naufrage qui avait fait 32 morts, partira lundi vers le port de Gênes (nord-ouest) où il sera démantelé. 12.05 «On a tout le temps mal à la tête, nous avons peur et nous souffrons de crises d'angoisse.» Une passagère a raconté lundi, au procès de l'ex-capitaine Francesco Schettino, les séquelles subies après le naufrage. 30.04 Le renflouement du Costa Concordia, dont le naufrage il y a plus de deux ans a fait 32 morts près de l'île du Giglio, a été suspendu dans l'attente de connaître le port où il sera démantelé. 10.03 L'ex-patron de la société Costa Croisières, Pier Luigi Foschi (photo), affirme que l'ancien commandant du Costa Concordia, Francesco Schettino, est le seul responsable du naufrage du paquebot de croisières en janvier 2012. 27. 02 Assailli par les journalistes et les caméramen, le capitaine Schettino, lunettes noires et blouson de cuir, est arrivé en voiture sur le port. 27. 02 En compagnie de son avocat, Domenico Pepe, Schettino s'est aussitôt engouffré dans un hôtel où se tient une réunion préliminaire à l'inspection du navire à laquelle il a été autorisé à assister. 27. 02 Arrivé mardi soir sur la petite île toscane, le capitaine s'était réfugié loin des regards dans une petite maison blanche sur les hauteurs du port avec son avocat. Francesco Schettino est poursuivi pour homicides multiples par imprudence, abandon de navire et dégâts causés à l'environnement. 13.01 Quelques dizaines de rescapés du naufrage du Concordia qui a fait 32 tués, il y a deux ans jour pour jour, ont participé lundi à un bref cortège à Grosseto, en Toscane. 14.12 Le Costa Concordia pourrait être renfloué d'ici à juin 2014, selon un ingénieur chargé de l'opération de sauvetage du bateau qui avait échoué en face de l'île italienne du Giglio. 24.10.2013 Les «restes d'un corps humain», retrouvés début octobre dans l'épave du Costa Concordia, sont ceux d'une passagère italienne, Marie Grazia Trecarichi. 10.10 La compagnie Costa Croisières a annoncé jeudi qu'elle envisageait de louer un navire géant spécialisé, utilisé dans le transport des plates-formes pétrolières, pour transporter le Concordia, échoué devant l'île toscane du Giglio, vers le port où il sera démantelé. 07.10 Le pont de commandement du Concordia, dont le naufrage a fait 32 morts, était «trop calme» étant donné le naufrage, a déclaré lundi un témoin au procès de Francesco Schettino. Giovanni Iaccarino est un officier qui se trouvait sur le Concordia au moment du naufrage. 24.09 Les recherches pour tenter de retrouver les corps des deux personnes disparues dans le naufrage du Costa Concordia devant l'île du Giglio, et qui n'avaient jamais été retrouvés. 22.09 Le procès de Francesco Schettino, capitaine du Costa Concordia, a repris lundi en sa présence devant le tribunal de Grosseto (centre de l'Italie). Le capitaine du Costa Concordia est poursuivi pour homicides multiples par imprudence, abandon de navire et dommages causés à l'environnement. Le procès de celui qui est surnommé «l'homme le plus détesté d'Italie» avait commencé à la mi-juillet. Son paquebot a fait naufrage en janvier 2012 et causé la mort de 32 personnes. 19.09 Le ministère italien des Transports a suspendu le permis bateau de Francesco Schettino, ont annoncé les médias italiens jeudi. Les premières lueurs de l'aube ont éclairé mardi le Costa-Concordia qui, au terme d'une rotation inédite, dresse de nouveau... ... sa masse imposante dans le port italien du Giglio, où il gisait à demi immergé depuis janvier 2012. Le redressement Costa Concordia s'est achevé avec succès à 04h00 mardi, ont annoncé les autorités italiennes, sur l'île du Giglio. Une réussite saluée par des applaudissements et des cris de joie sur le port, mais aussi par la sirène du paquebot naufragé qui a retenti plusieurs fois. Les travaux avaient commencé la veille dans la matinée. L'épave a été relevée grâce à 36 énormes câbles d'acier. La rotation s'est faite très lentement. Peu après minuit, les énormes caissons placés sur le flanc gauche du navire ont été remplis d'eau de mer, ce qui a favorisé la manoeuvre. Pour l'ingénieur Franco Porcellacchia, chef du projet pour Carnival, maison mère de l'armateur Costa, «l'opération ne pouvait pas mieux se dérouler». La coque du bateau va nécessiter d'importantes réparations, a expliqué Franco Gabrielli, chef de la protection civile italienne. Les opérations de redressement du Costa-Concordia ont démarré, ont annoncé les autorités de la petite île toscane du Giglio. La rotation du navire a été retardée de trois heures, en raison de forts orages. «Toutes les vérifications ont été effectuées et l'opération a commencé», a déclaré à la presse le numéro deux de la protection civile, Fabrizio Curcio. C'est le moment de vérité pour le Costa-Concordia. Maintes fois reportés, les travaux de redressement de l'énorme épave vont commencer dans la matinée sur le port du Giglio, en Italie. Les opérations de redressement prévues pour démarrer lundi à 6h ont été retardées. «En raison des forts orages qui se sont abattus cette nuit, l'opération est retardée d'environ deux heures», a expliqué le chef de la protection civile et responsable du projet, Franco Gabrieli. L'opération va durer une douzaine d'heures et sera suivie par quelque 400 journalistes et photographes. 06.09.13 L'opération de redressement du paquebot Costa-Concordia, échoué depuis plus d'un an et demi devant l'île toscane du Giglio, est prévue pour la deuxième moitié de septembre. 18.07 Le capitaine Francesco Schettino au sortir du tribunal de Grosseto samedi. 17.05 Une nouvelle enquête a été ouverte. Elle concerne cinq membres du conseil d'administration de Costa Croisières. 14.05 Le parquet de Grossetto a refusé tout accord à l'amiable avec le capitaine Schettino. Il sera jugé. 15.04.2013 Le procureur Stefano Pizza est arrivé lundi matin au Tribunal de Grosseto (Toscane), où se déroulent les audiences préliminaires pour déterminer les chefs d'accusation contre les six personnes poursuivies pour le naufrage du Costa-Concordia. 10.04.2013 La compagnie Costa Crociere a été condamnée à une amende d'un million d'euros au terme d'une procédure négociée. 13.01.2013 Les familles de victimes du naufrage du Concordia ont jeté des fleurs à la mer aux abords de l'épave du paquebot, dimanche sur l'île du Giglio un an après la tragédie du 13 janvier 2012 qui a fait 32 morts. 03.01.2013 Francesco Schettino a été entendu à huis clos au tribunal de Naples le 3 janvier 15.10 La première audience sur le naufrage du Costa Concordia, qui avait fait 32 morts en janvier, a débuté lundi matin en Italie. La responsabilité du commandant, mis en cause par son équipage, doit être établie. 13.09 Le capitaine Francesco Schettino a effectué une manoeuvre trop risquée et ressort comme étant le responsable principal de la tragédie, selon un rapport d'experts 18.05 Costa Croisières a annoncé vendredi que l'épave serait retirée d'ici à février 2013. L'opération se fera en plusieurs étapes. Qui ont été représentées en images animées. 08.05 Un accord d'indemnisation a été trouvé avec 235 naufragés français. 21.04 L'épave du paquebot échoué sera renflouée et remorquée par la firme américaine Titan Salvage et l'Italienne Micoperi. 10.04 La Cour de cassation italienne a confirmé l'assignation à résidence du capitaine Francesco Schettino. 13.03 Les corps de sept victimes, dont ceux d'un jeune couple de Français et de trois Allemands, morts dans le naufrage du paquebot Costa Concordia le 13 janvier, ont été officiellement identifiés. 01.03 Le Gouvernement italien a adopté un décret interdisant aux navires de croisière de s'approcher trop près des côtes. 23.02 Le ministère italien de l'Environnement annonce qu'il se portera partie civile. 23.02 La justice italienne a retenu jeudi un quatrième chef d'inculpation contre le commandant du Costa Concordia à qui il est reproché d'avoir dissimulé la gravité de l'accident du paquebot. 22.02 Les corps de plusieurs victimes ont été retrouvés dans la partie immergée de l'épave du Concordia. 17.02 Plus de 950 mètres cubes de carburant ont déjà été pompés des réservoirs du paquebot. 14.02 Nouvelles accusations contre l'équipage du Costa Concordia aux USA. 12.02 Les opérations de pompage du carburant de l'épave du Costa Concordia ont débuté dimanche, près d'un mois après le naufrage. 06.02 Francesco Schettino connaîtra son sort le 9 février. 03.02 La compagnie Costa a émis un appel d'offres international pour l'enlèvement de l'épave du Concordia. 01.02 Le capitaine du Costa Concordia est visé par de nouvelles plaintes en France et en Allemagne. 29.01 L'épave du Concordia bouge. Elle s'est déplacée de 3,5 cm environ en raison d'un vent fort et de grosses vagues. 27.01 Un accord a été trouvé pour dédommager les passagers. 26.01 Un début de pollution a été constaté sur l'île du Giglio. 23.01 Deux nouveaux corps ont été retrouvés dans l'épave. 23.01 Le réassureur allemand Hannover Re a annoncé que le naufrage du Costa Concordia allait lui coûter au minimum 30 millions d'euros (36,2 millions de francs). 20.01 Les recherches ont été stoppées vendredi matin. L'épave a de nouveau bougé. 18.01 Francesco Schettino, le commandant du Concordia, a été libéré en pleine nuit et assigné à résidence. 17.01 Cinq nouveaux corps ont été retrouvés dans le «Costa Concordia», portant le bilan à 11 morts. Un frontalier de 44 ans, habitant Viry en Haute-Savoie, a raconté à «20 minutes» sa mésaventure. Ici une de ses photos peu avant l'embarquement... ... et une autre dans la nuit de vendredi à samedi. 17.01 Un nouveau corps aurait été repéré dans l'épave, portant à sept le nombre de victimes du naufrage. Une information non-confirmée officiellement. 16.01 Les recherches se poursuivaient lundi pour retrouver les disparus... ... mais l'espoir de retrouver des rescapés s'amenuise. 13.01 Un paquebot s'est échoué vendredi soir au large de la Toscane. Le navire a heurté un rocher. Les dégâts sur la coque sont considérables. Au total, 69 Suisses se trouvaient à bord du «Costa Concordia». Le capitaine Francesco Schettino a été mis en garde-à-vue suite à l'accident. Le Concordia était considéré comme un véritable «temple du divertissement» avec ses 58 suites avec balcons, cinq restaurants, 13 bars, cinq jacuzzis et quatre piscines.

Sur ce sujet
Une faute?

«Je ferai ce que je dois faire. Mais je ne pourrai pas m'empêcher de penser à la cabine dans laquelle j'ai passé la plus belle semaine de ma vie», raconte Lorenzo Capizzi au journal turinois dans son édition de dimanche.

M. Capizzi travaille pour l'une des sociétés chargées de démanteler le paquebot de croisières qui, après avoir été redressé puis renfloué face à l'île toscane du Giglio où il s'était échoué, a été remorqué jusqu'à Gênes la semaine dernière.

Avec sa femme Laura, Lorenzo Capizzi avait passé sa lune de miel sur le paquebot de luxe - une véritable cité flottante, grande comme deux fois le Titanic - cinq mois avant le naufrage qui avait fait 32 morts.

La cabine dans laquelle lui et son épouse ont dormi n'a pas été immergée donc elle doit se trouver dans un meilleur état que le reste du bateau mais M. Capizzi appréhende ses retrouvailles avec l'épave.

«C'est impossible de rester objectif. Je ne pourrai pas me promener à travers les couloirs, entrer dans les cabines, sans ressentir la panique, la terreur de cette nuit» du 13 janvier 2012, confie-t-il.

Un paquebot considéré indestructible

Quant à son épouse, elle a expliqué à la Stampa qu'elle préférait se souvenir du navire comme «d'un ami qu'on a connu plein d'énergie et d'enthousiasme».

«J'ai conservé tous les souvenirs de ce voyage: un modèle en miniature du bateau, les programmes quotidiens, les reçus, les tickets et photos au logo du Costa Concordia», raconte la jeune femme, qui a toujours refusé de vendre ses trésors à des collectionneurs.

Le couple, dont le voyage les avait menés à Barcelone, Malte et Palerme, se souvient même d'avoir plaisanté durant un exercice d'évacuation lors de leur première nuit à bord du paquebot.

«C'était tellement improbable que quelque chose de grave survienne au milieu de tant de luxe, de perfection... C'est simple, cette atmosphère faisait qu'on ne voulait plus jamais quitter le bateau».

Deuxième vie pour l'épave

Une grande partie de l'acier du Concordia, long de près de 300 mètres et pesant quelque 114.500 tonnes, devrait être cédée à des groupes sidérurgiques pour être refondue et recyclée.

Son démantèlement dans le port de Gênes, où il avait été construit, va fournir du travail à 700 personnes pendant un an et demi.

(afp)