Bactérie E.coli

22 juin 2011 17:46; Act: 22.06.2011 17:56 Print

Une deuxième société retire des steaks hachés

Une société du sud de la France a annoncé mercredi le retrait de la vente de steaks hachés, en raison d'une suspicion de contamination par la bactérie E.Coli.

Sur ce sujet
Une faute?

Une deuxième société française a décidé de retirer des steaks hachés de la vente. A la différence de celui décidé la semaine dernière par la société SEB qui faisait suite à l'hospitalisation de huit enfants victimes d'une infection alimentaire, le retrait annoncé par la Maison Spanghero de Castelnaudary (Aude) se veut préventif.

«Spanghero, dans le cadre de ses autocontrôles, a détecté un résultat d'analyse non conforme (suspicion de contamination E. Coli, potentiellement pathogène) dans un lot de fabrication de steaks hachés frais», indique un communiqué. Ce résultat «est en cours de confirmation par le Laboratoire national de référence».

Mesure de précaution

Les produits fabriqués à partir de ce lot doivent être immédiatement retirés des rayons, dit la société. Elle a, «par précaution, procédé au retrait de tous les lots fabriqués le même jour, ou à partir des mêmes matières premières», ajoute-t-elle.

Les produits concernés sont des steaks, des boulettes et de la viande hachée vendus sous les marques «Maison Spanghero», «Steak Country» et «Bien Vu». Ils sont distribués en grande surface et dans des magasins indépendants, surtout dans le Sud et le Sud-Ouest de la France, ainsi qu'en Corse.

Sur les huit enfants hospitalisés à Lille (nord), quatre étaient toujours hospitalisés mardi soir. Le pronostic vital était toujours «réservé» pour l'un d'entre eux. Les trois autres se trouvaient dans un état «stable» et étaient sous dialyse.

(ats)