Bactérie mortelle

10 juin 2011 13:06; Act: 10.06.2011 13:23 Print

La Russie lève l'embargo sur les légumes

La Russie va lever son embargo sur les importations de légumes de l'UE imposé en raison du risque de contamination dû à la bactérie Eceh.

storybild

La Russie lève son embargo sur les légumes en provenance de l'UE. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La Russie va lever son embargo sur les importations de légumes de l'UE imposé en raison d'un risque bactérien, a assuré vendredi le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.
Celui-ci s'exprimait à l'issue d'un sommet Russie-UE à Nijni Novgorod.

«Nous sommes heureux de nous être mis d'accord pour lever l'embargo sur les légumes européens» imposé la semaine dernière par Moscou, a déclaré M. Barroso. Il n'a pas précisé quand cela serait fait mais a indiqué que l'UE enverrait des certificats à la Russie «aujourd'hui (vendredi) ou demain (samedi)» pour permettre de mettre fin à l'embargo.

«Nous avons étudié la question d'un mécanisme de reprise des livraisons des légumes européens sur le marché russe», a pour sa part déclaré le président russe Dmitri Medvedev.

«Nous sommes prêts à ce que ces livraisons reprennent avec la garantie des services compétents de l'Union européenne, c'est absolument vrai», a-t-il ajouté.

Certificats

«Et pour cela, très bientôt, des spécialistes de Russie (...) et de l'Union européenne vont mettre au point des certificats qui confirmeront que les légumes fournis à la Russie ne sont pas dangereux», a-t-il détaillé.

Moscou avait imposé le 2 juin un embargo sur les importations de légumes frais européens, suscitant de vives protestations de Bruxelles. Son ambassadeur à Moscou a souligné qu'elle allait à l'encontre des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), que la Russie ambitionne d'intégrer.

En Europe, l'épidémie provoquée par une souche rare et très virulente de la bactérie Eceh, qui se traduit par des diarrhées sanglantes et peut déboucher sur des troubles rénaux parfois mortels (syndrome appelé SHU), a fait 29 morts en Allemagne et un en Suède.

Vendredi le directeur de l'Institut fédéral allemand de veille sanitaire (RKI), Reinhard Burger a indiqué que des graines germées étaient à l'origine de l'épidémie de diarrhées mortelles.

(ats)