Conseil fédéral

13 décembre 2011 18:38; Act: 13.12.2011 18:58 Print

L'UDC affinera sa stratégie mercredi à l'aube

L'UDC se réunira à nouveau mercredi à 07h00, avant l'élection au Conseil fédéral, pour affiner sa stratégie. Elle compte convaincre d'ici là une vingtaine d'élus socialistes, verts et vert'libéraux de voter pour son candidat.

storybild

L'UDC compte encore gagner environ 25 voix d'ici à mercredi. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Réuni mardi après-midi, le groupe parlementaire a décidé à l'unanimité de combattre le siège d'Eveline Widmer-Schlumpf (PBD), a indiqué le conseiller national Christoph Mörgeli (ZH) à des journalistes à l'issue de la rencontre. Il a évoqué la possibilité d'attaquer un fauteuil libéral-radical, mais n'a pas voté sur ce point.

Tout le monde n'était pas du même avis, a relevé le Zurichois. La décision sera prise mercredi matin. Le groupe se réunira à 07h00, mais ne communiquera pas sa décision. Durant la soirée et la nuit, il compte gagner environ 25 voix, selon M. Mörgeli. «Il manque beaucoup de voix», a-t-il reconnu.

Le président du parti Toni Brunner et le chef du groupe parlementaire Caspar Baader gardent toutefois «un petit espoir». «Tout n'est pas encore joué», a dit Toni Brunner aux médias. «Nous verrons bien ce que le PS fera», a-t-il ajouté. Les parlementaires votent en leur âme et conscience et le secret des urnes est garanti.

Le Parti socialiste avait annoncé qu'il pourrait soutenir l'élection d'un deuxième démocrate du centre au Conseil fédéral à condition que l'UDC s'attaque à un ministre libéral-radical et pas à Eveline Widmer-Schlumpf. Elle aurait dû pour cela donner une réponse au PS jusqu'à mardi midi.

L'UDC ne se laisse pas mettre sous pression, a dit Toni Brunner. L'absence de réponse ne signifie pas que l'UDC ne veut pas de deuxième siège, a-t-il précisé insistant sur le respect de la concordance.

(ats)