Conseillers fédéraux

22 décembre 2011 08:15; Act: 22.12.2011 08:27 Print

Les sept sages en famille ou à la montagne

Les conseillers fédéraux vont profiter des fêtes de fin d'année pour prendre eux aussi quelques jours de vacances.

storybild

Certains Conseillers vont dévaler les pistes durant les vacances de Noël. (Photo: Keystone)

Une faute?

Pour les vacances d'hiver, certains des sept sages préfèrent passer du temps en famille et se ressourcer dans leur région d'origine tandis que d'autres franchissent les frontières afin de s'éloigner encore plus de la Berne fédérale.

Ainsi, la ministre de justice et police Simonetta Sommaruga «savoure quelques jours de tranquillité à l'étranger» durant les fêtes de fin d'année, a indiqué à l'ats la porte-parole Agnès Schenker. Didier Burkhalter varie lui les plaisirs et passe quelques jours de vacances en Suisse ainsi que quelques jours à l'étranger.

Celui qui est encore pour quelques jours en charge du Département de l'intérieur prendra aussi certains dossiers avec lui afin de préparer son passage aux affaires étrangères, indique son porte- parole Jean-Marc Crevoisier.

La présidente de la Confédération sur le départ Micheline Calmy- Rey passera pour sa part la période entre Noël et Nouvel an en Suisse et en famille, a indiqué le porte-parole Adrian Sollberger.

Les joies du ski

Certains membres du gouvernement profiteront aussi de la neige tombée en abondance ces derniers jours. Ainsi, Doris Leuthard, passera Noël en famille et compte faire un peu de ski en Suisse, indique le porte-parole Dominique Bugnon.

Ueli Maurer compte aussi dévaler les pistes, entre deux rendez- vous de travail consacrés aux Jeux olympiques d'hiver, explique Silvia Steidle, porte-parole du Département de la défense. Les portes-parole n'ont toutefois pas voulu en dire plus sur les destinations précises des conseillers fédéraux.

Eveline Widmer-Schlumpf ira passer quelques jours en famille dans les Grisons, canton dont elle était conseillère d'Etat, alors que Johann Schneider-Ammann restera aussi en Suisse, plutôt à son domicile. Au programme: des promenades avec son chien et du repos, précise Rudolf Christen, chef de la communication au Département de l'économie.

(ats)