Ville de Genève

15 mars 2011 23:14; Act: 15.03.2011 23:33 Print

Le PDC ne fera pas alliance avec l'UDC

Réunis en assemblée générale mardi soir, le PDC de la Ville de Genève a refusé de faire alliance avec l'UDC pour l'élection de l'exécutif municipal le 17 avril prochain.

Une faute?

Le candidat PDC à la mairie Michel Chevrolet a déclaré d'emblée devant l'assemblée qu'il écartait toute idée d'alliance de circonstance avec l'UDC. Ses propos ont été accueillis par une salve d'applaudissements, a fait savoir Alain de Kalbermatten, le président du PDC Ville de Genève.

Pour le PDC, parti centriste, il n'était pas acceptable de se compromettre avec l'UDC. «Nous sommes un antidote à l'extrémisme», a souligné M. de Kalbermatten. Christophe Darbellay, le président du PDC Suisse, s'est rendu à Genève mardi soir pour apporter son soutien à la candidature de Michel Chevrolet.

Le refus de faire alliance avec l'UDC ou le Mouvement citoyens genevois (MCG) condamne pratiquement le PDC à la défaite. Le système d'élection à majorité relative, avec la nécessité d'obtenir le tiers des bulletins valables pour être élu, oblige en effet à de larges rapprochements si on veut avoir une chance l'emporter.

Réunis à Lancy, les délégués du MCG ont annoncé mardi soir lancer deux représentants dans la course à la mairie de Genève. Les candidats du parti populiste seront Carlos Medeiros, le président de la section Ville de Genève du MCG et l'avocat Soli Pardo, un transfuge de l'UDC.

(ats)