Jumelles disparues

28 février 2011 22:09; Act: 01.03.2011 08:56 Print

«Imagine» pour ne pas oublier Alessia et Livia

Près d'un mois après la disparition des jumelles, les gestes de solidarité se multiplient sur internet. Parmi eux, une vidéo émouvante mise en ligne par un Vaudois.

Un habitant d'un village voisin à celui où vivaient les deux fillettes de 6 ans a posté cette vidéo sur YouTube pour «ne pas oublier Alessia et Livia».
Sur ce sujet
Une faute?

A l'instar de plus de 35'000 internautes, Patrick Cadoudal est membre de «Missing Alessia & Livia», le groupe FaceBook officiel de soutien à la famille d'Irina Lucidi, la maman des jumelles dont on est sans nouvelle depuis le 30 janvier.

Ce père de famille de 49 ans habite à Préverenges, à quelques kilomètres d'où vivaient Alessia et Livia. Il a mis en ligne le 28 février sur YouTube une vidéo composée de photos des fillettes sur la chanson «Imagine» de John Lennon. «Je ne connais pas du tout la maman mais comme beaucoup de monde, j'ai été très touché, très ému... La maman a montré le désir de diffuser les photos de ses filles, alors, j'ai cherché un moyen pour l'aider, pour tout essayer... J'ai choisi la chanson «Imagine» simplement parce qu'elle est belle, et, parce que j'imagine le jour où ces deux petits anges seront retrouvés... Même si elle n'est pas parfaite comme vidéo, l'important est là», explique le logisticien de métier.

Comment aider la maman des jumelles?

Qu'espère-t-il avec cette vidéo? «J'aimerais un jour avoir une larme en apprenant que ces deux petits anges vont bien!». Il explique aussi vouloir faire passer, via ce clip, un message: «celui de garder espoir, de tout faire, ne pas abandonner le jour où nous ne les verrons plus dans les journaux... Oui, continuer à espérer, à y croire...».

«J'aimerais également, si c'est possible, que la maman des jumelles exprime ce qu'elle aimerait que nous fassions vraiment pour l'aider, sans faire n'importe quoi... J'ai vu un peu de tout sur le net, il n'y a qu'elle qui puisse vraiment nous le demander», conclut Patrick Cadoudal.

D'autres vidéos en hommage aux deux fillettes de 6 ans:


(gco)